Transition civile au Mali – L’UA rejoint la CEDEAO et maintiennent la pression

En réunion par visio-conférence, ce jeudi 17 Septembre 2020, le Conseil paix et sécurité de l’Union africaine a renforcé la position de l’Union Africaine lors de son sommet extraordinaire sur le Mali ce mardi 15 Septembre à Accra, Ghana, qui est que la transition malienne soit dirigée par un civil.

Le président du Conseil paix et sécurité de l’Union africaine, Ismaël Chergui, à l’issue de la réunion ce jeudi 17 Septembre 2020 a  lancé un appel à la junte militaire au Mali en vue d’une « transition rapide menée par un civil » et un « retour à l’ordre constitutionnel ».

En effet, l’organisation panafricaine avait le 19 août 2020 soit au lendemain du coup d’État, suspendu le Mali de ses instances. Dans cette même logique et dans la lignée de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest, l’Union Africaine a exigé l’érection d’une transition de 18 mois conduite par un président civil.

Cette inflexibilité de l’Union Africaine et de la Cédéao vise selon un diplomate africain à « ne pas laisser penser qu’un coup d’État est une méthode acceptable ». Car selon lui, « les chefs d’Etat ont peur de la contagion » d’où « leur mobilisation extraordinaire », a-t-il indiqué.

Selon cette même source, la junte militaire au Mali si elle ne s’exécute pas face aux exigences de la communauté, le pays risque un « embargo total » tel que brandi par la Cédéao. La junte serait en train de préparer le terrain avant le mardi 22 Septembre 2020, le nouveau délai fixé par l’organisation sous-régionale  marqué par le retour à Bamako, Mali du médiateur Goodluck Jonathan.

L’UA s’est, toutefois, félicitée de la libération de l’ex-président IBK tout en insistant sur la relaxe des autres personnalités militaires et civiles de haut rang de l’ancien régime. Il s’agit notamment de l’ex-Premier ministre Boubou Cissé et de l’ex-Président de l’Assemblée Nationale Moussa Timbiné. Côté militaire, il y a une dizaine de généraux, dont les ex-ministres de l’Intérieur et de la Défense.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

Related posts

Leave a Comment