Tournée du ministre de l’Education nationale : Dans le village de Bwan, Pr Stanislas Ouaro visite un CEG érigé en hommage à Nazi Boni

Le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Pr Stanislas Ouaro, a visité, le dimanche 13 septembre 2020, de nouvelles infrastructures scolaires dans les régions des Cascades et de la Boucle du Mouhoun. Malgré quelques lacunes relevées, le ministre a exprimé sa satisfaction et annoncé des actions pour combler les insuffisances.

Après une longue tournée de visite de nouvelles infrastructures scolaires, le ministre de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro, s’est rendu dans les Cascades et dans la Boucle du Mouhoun, le dimanche 13 septembre 2020.

Le ministre Ouaro au Centre de formation professionnelle non-formelle de Koutoura

Pour ce qui concerne la région des Cascades, la visite a concerné le lycée de Diarabakoko, dans la commune de Banfora. Cet ancien Collège d’enseignement général (CEG) a été érigé en lycée grâce à un partenaire européen du ministère de l’Education nationale, avec l’ouverture cette année de la classe de Seconde C. La difficulté réside au niveau du recrutement des professeurs qui sera un peu tardif. Mais le ministre rassure que les enseignants arriveront à temps pour assurer les cours.

Le CEG de Bwan.

A la frontière avec la Côte d’Ivoire, dans le village de Yenderé, l’école Yenderé A, créée en 1981 avec trois classes (CP2, CE2, CM2) avec un recrutement biennal, a été normalisée avec la réalisation de trois nouvelles classes. L’école de Baniagara dans la commune de Soubakaniedougou a également été normalisée grâce au partenariat entre le ministère des Finances et la République populaire de Chine, avec la réalisation de trois nouvelles classes pour un recrutement désormais annuel.

L’école Diarabakoko.

Selon Mandou Soulama, directeur de l’école de Baniagara, ce bâtiment complémentaire va permettre d’améliorer les rendements et mettre les enseignants à l’aise dans leurs activités. Selon le ministre, ces écoles portent à 146, le total des écoles qui ont été normalisées avec un complément de trois classes dans tout le pays.

L’école Yenderé A.

Au Centre de formation professionnelle non-formelle de Koutoura, dans les Cascades, le Pr Ouaro a pu constater les formations dispensées que sont entre autres l’élevage, l’apiculture, la production de plantes médicinales. 
Il a également sensibilisé les différents acteurs de l’éducation (parents d’élèves, enseignants, élèves) de la région des Cascades à œuvrer pour améliorer les résultats au Certificat d’études primaires (CEP). En effet, ces dernières années, la région occupe les dernières places dans le classement pédagogique régional pour ce qui concerne le CEP.

Vue des autorités à l’école Yenderé A.

CEG érigé en hommage à Nazi Boni

Le ministre a terminé sa sortie du jour dans la Boucle du Mouhoun, dans les locaux du premier CEG du village de Bwan, érigé en hommage à Nazi Boni, natif dudit village, écrivain et premier fondateur de collège privé au Burkina. Selon Pr Stanislas Ouaro, la réalisation de ce CEG répond à une doléance de l’Association des historiens du Burkina qui avait été adressée au chef de l’Etat. Le ministre a donc dit sa satisfaction de la réalisation de ce CEG qui est totalement achevé et est en attente d’équipement.

Pr Stanislas Ouaro.

Pr Ouaro dit avoir donné des instructions au directeur régional en charge de l’enseignement post-primaire pour l’ouverture du CEG dès la rentrée prochaine. L’établissement comprend six salles de classe, une salle d’informatique, une bibliothèque, une salle des professeurs, un magasin, deux grands halls équipés de plaques solaires pour l’éclairage, des toilettes. Pr Ouaro a émis comme souhait que ce CEG soit plus tard érigé en lycée.

Haoua Touré
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment