Tour du Faso 2021 : WaterAid sensibilise sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement

L’Organisation non gouvernementale WaterAid, travaillant dans l’eau, l’hygiène et l’assainissement, sensibilise les populations sur le Tour du Faso 2021. Elle a parrainé la sixième étape courue entre Nagréongo et Tenkodogo, 153,3 kilomètres, et remportée par l’Algérien Hamza Yacine.

Le 33e Tour du Faso bat actuellement son plein. La sixième étape s’est disputée ce mercredi 3 novembre 2021 entre Nagréongo et Tenkodogo, longue de 153,3 km. En plus des populations qui participent à la fête, des partenaires financiers, présents sur le Tour, contribuent à agrémenter la compétition. Parmi ces derniers, l’Organisation non gouvernementale WaterAid figure en bonne place.

Pour cette 33e édition, l’ONG a opté de parrainer, en plus de l’écharpe, la sixième étape qui conduit à la capitale de la région du Centre-est. « Nous sommes présents depuis plusieurs années, avec même un bureau, dans la région du Centre-est. Il était donc normal de nous faire remarquer comme acteurs de développement dans la région », a expliqué le directeur-pays de WaterAid, Eric Mamboué.

Le Directeur-pays de Wateraid et le représentant du Mogho Naaba ont porté à l’Algérien son maillot de vainqueur de l’étape

En plus de marquer leur présence dans la région, les responsables de WaterAid de la compétition ont choisi de distiller des messages sur l’hygiène des mains et menstruelle. « Nous profitons également de la plateforme du Tour du Faso pour passer des messages importants en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement », a-t-il expliqué. Dans cette tâche, ils sont appuyés par l’Association des étudiants en médecine dont les membres vont à la rencontre des populations.

« Notre travail a consisté à effectuer des campagnes de sensibilisation auprès des populations. On leur parlait de l’hygiène des mains et de l’hygiène menstruelle. Nous leur parlons aussi de l’importance de l’eau potable et de l’assainissement », a détaillé Raina Rebecca Lingani, étudiant en master II médecine. Avant les arrivées des cyclistes, une démonstration de la technique de lavage des mains est également faite au public.

Paul Daumont porte toujours le maillot du meilleur jeune

En plus des foules réunies aux abords des routes pour ovationner les cyclistes, les futurs médecins vont également à la rencontre des tenanciers de commerces et autres lieux de commerce. Après six étapes, Raina Rebecca Lingani dit avoir remarqué que le message est bien reçu. « Nous avons remarqué que les populations s’intéressent à ce qu’on fait. Quand on leur demande de reproduire ce qu’on a présenté, ils réussissent. Ils sont enthousiastes », a-t-elle ajouté.

En rappel, l’étape a été remportée par l’Algérien Hamza Yacine. Il a confisqué à l’issue de l’étape le maillot jaune au Belge Wouters Rutger qui conserve néanmoins le maillot vert. Bachirou Nikièma est arrivé deuxième. Le maillot du meilleur jeune reste sur les épaules de Paul Daumont. La septième étape, longue de 33 kilomètres, sera courue ce jeudi 4 novembre 2021 entre Koupèla et Zorgho sous le format course contre la montre. Une autre occasion pour les Burkinabè d’aller à la conquête du maillot du leader.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment