Tour du Faso 2019 : Un défi à relever dans un contexte d’insécurité et de réduction budgétaire

Du 25 octobre au 3 novembre 2019 se tiendra la 32e édition du Tour du Faso. Pour annoncer les couleurs, le comité d’organisation a rencontré les hommes de média à la faveur d’une conférence de presse qui s’est tenue le mercredi 16 octobre 2019 à Pacific hôtel.

Placé sous le signe de la célébration du centenaire de la création de la Haute-Volta, le Tour du Faso 2019 sera couru sur 10 étapes avec la traversée du Togo lors de la 3e étape (Tenkodogo-Dapaong). 2 270 km sera parcourus au total. Pour le secrétaire général du ministère des Sports et Loisirs, Hermann Yabré, le tour cycliste du Faso est une fête annuelle du vélo et malgré le contexte sécuritaire difficile, l’Etat n’a ménagé aucun effort pour la réussite de la manifestation. Aussi, dans son allocution, il a exprimé ses remerciements aux partenaires et sponsors pour leur soutien constant au Tour du Faso.

Pour cette 32e édition, ils seront environ 90 coureurs de 15 équipes provenant de 13 pays, dont quatre d’Europe (Belgique, Hollande, Allemagne et Suisse) et 11 d’Afrique. En plus du Burkina Faso, les pays africains qui seront présents sont l’Algérie, l’Angola, le Bénin, le Mali, le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire et Rwanda. Habituel pays participant, le Maroc, pour des contraintes financières, a renoncé au tour.

Quant à la France et à l’Erythrée, elles seront absentes pour des raisons de calendrier. Cependant, le Cameroun, la République démocratique du Congo et le Sierra Leone n’ont pas été retenus par le comité d’organisation pour des difficultés budgétaires. En effet, pour le président du comité d’organisation, le commandant Yasmanénogré Sawadogo, contrairement à l’année dernière où le budget était de 420 millions, cette année, le tour se courra avec 400 millions de F CFA. Mais il rassure que ça ne sera pas « un tour au rabais ».

Détendeurs du maillot jaune par l’entremise de Mathias Sorgho à l’édition précédente, les Etalons cyclistes, conscients des forces en présence, suivent depuis quelques semaines une préparation conséquente, a relevé le Directeur technique national (DTN) Martin Sawadogo.

En effet, selon le DTN, pour conserver le maillot jaune et améliorer les temps de l’année dernière, la direction technique a sélectionné 21 coureurs qui constitueront les trois équipes du Burina que sont l’équipe nationale, l’équipe régionale du Centre et celle de l’Ouest. Pour leur permettre d’être à la hauteur des attentes, Martin Sawadogo a ajouté qu’ils sont présentement en regroupement à Bobo, après avoir participé aux tours de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Cameroun, aux Jeux africains et aux courses nationales pour être parfaitement en jambes.

Nécessitant une logistique impressionnante dans un contexte de crise d’austérité, le Tour du Faso, fête de la petite reine, verra cette année la réduction des animations podiums de dix à six. Ainsi, les villes de Koupéla, Koudougou, Ouahigouya et Sindou ne connaîtront pas les ambiances festives de la caravane du tour, pour la présente édition.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment