Système de facturation de l’ONEA : Le Premier ministre donne des instructions pour mettre fin aux brimades

Depuis quelques mois, les abonnés de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) expriment leur mécontentement par rapport au système de facturation qui leur est imposé, à savoir le relevé bimestriel. C’est un système qui consiste à remettre deux factures à la fois chaque deux mois et sur la base de la moyenne de consommation du client.
Interrogé à l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 23 décembre 2020 sur cette préoccupation, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, a confié que le sujet y a fait l’objet d’échanges.

« Le ministre de l’eau a présenté un peu la situation. Il a donné les explications de l’ONEA, un certain nombre de raisons. Les ministres ont donné leur sentiment (étant eux-mêmes des consommateurs d’eau), beaucoup ont exprimé des situations où ils étaient à des consommations de 20 000 FCFA, 25 000 FCFA et on leur dit de payer 75 000 FCFA ou 100 000 FCFA. Donc, il y a un problème que tout le monde vit en tant que Burkinabè », a-t-il réagi.

Selon M. Dandjinou, le Premier ministre a donné des instructions, dont une instruction ferme qui est que le ministre en charge de la question reçoive le directeur général et le président du Conseil d’administration de l’ONEA avec deux directives.

« Premièrement, puisqu’il y a des factures qui sont en train d’arriver (certains reçoivent trois ou quatre factures), que sur ces factures-là, il ne soit pas question de prélever la moindre pénalité que ce soit. Deuxièmement, que l’on regarde le système (de facturation), et que s’il y a nécessité de revenir sur le système, que l’on y revienne afin qu’il n’y ait pas d’éléments qui puissent brimer les gens. Personnellement, j’ai exprimé le fait que je ne comprennais pas comment on pouvait calculer la consommation sur des moyennes », a soutenu le porte-parole du gouvernement, précisant que le ministre de tutelle a promis de voir ce qu’il se passe.

O.L
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment