Syrie : frappes israéliennes sur une base aérienne de Homs liée à l’Iran

Cinq personnes dont un soldat syrien ont été tuées, selon l’OSDH

Des frappes israéliennes en riposte aux tirs de roquettes syriens : le décryptage de Matthias InbarPlay Video

Cinq personnes dont un soldat syrien ont été tuées, selon l’OSDHDes frappes israéliennes en riposte aux tirs de roquettes syriens : le décryptage de Matthias InbarPlay Video

Pour la deuxième fois en 24 heures, Israël a frappé une base aérienne dans la province syrienne de Homs (ouest) dimanche, a rapporté l’agence d’Etat syrienne Sana.

Un soldat a été tué et deux autres blessés par ces frappes sur la base T4, qui ont également endommagé un dépôt d’armement, selon Sana.

Selon l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, cinq personnes dont un soldat syrien ont été tuées.

L’OSDH a précisé que des combattants iraniens et des membres du Hezbollah étaient également stationnés sur cette base syrienne.

Ces frappes sont intervenues quelques heures après des tirs de missiles israéliens près de la capitale Damas mais aussi dans la province de Qouneitra (sud), en réponse à des tirs de roquettes sur le plateau du Golan, intervenus samedi soir.

Selon l’OSDH, ces frappes ont fait dix morts parmi les forces loyales au régime de Damas.Qui est derrière les tirs de roquettes de la Syrie vers Israël ?Play Videoozçm

i24NEWSDernière modification 03 juin 2019 à 04:48çozm

Commentaires

çÉcrire un commentaire …

Aucun commentaire n’a été posté. Soyez le premier !

y

Google Play
Apple Store

Plan du siteInternationalIsraëlEconomieTechSportCulture

InformationsContactMentions légales

Nous regarderCanauxEn directEn replayGrille TV

Recevez le meilleur d’i24NEWSRecevoir

Pour la deuxième fois en 24 heures, Israël a frappé une base aérienne dans la province syrienne de Homs (ouest) dimanche, a rapporté l’agence d’Etat syrienne Sana.

Un soldat a été tué et deux autres blessés par ces frappes sur la base T4, qui ont également endommagé un dépôt d’armement, selon Sana.

Selon l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, cinq personnes dont un soldat syrien ont été tuées.

L’OSDH a précisé que des combattants iraniens et des membres du Hezbollah étaient également stationnés sur cette base syrienne.

Ces frappes sont intervenues quelques heures après des tirs de missiles israéliens près de la capitale Damas mais aussi dans la province de Qouneitra (sud), en réponse à des tirs de roquettes sur le plateau du Golan, intervenus samedi soir.

Selon l’OSDH, ces frappes ont fait dix morts parmi les forces loyales au régime de Damas.


Related posts

Leave a Comment