Soum : Des hommes armés mis en déroute par le GFAT

Une patrouille de l’armée a été attaquée hier jeudi 02 janvier 2020 dans la province du Soum a appris infowakat.net de sources sécuritaires.

L’année 2020 commence de la manière dont 2019 s’est achevée sur le plan sécuritaire. Dans la nuit du deuxième jour de l’année, les forces armées burkinabè ont été ciblées par une attaque armée. Selon les informations recueillies, des éléments du Groupement des forces antiterroristes (GFAT) basé à Djibo qui revenaient d’une patrouille ont été pris à partie dans la localité de Pobé Mengao dans la province du Soum, région du Sahel. Ils y étaient en escale technique quand, les premiers tirs ont débuté peu après 21 heures, alors que la zone était sous couvre-feu.

Les FDS ont riposté et, les échanges de tirs ont duré plusieurs minutes. Finalement les assaillants ont été mis déroute. Au moment où nous tracons ces lignes (vendredi matin) aucun bilan relatif à l’indident n’est disponible.

Pour rappel l’année 2019 a été jalonnée par de nombreuses attaques souvent très meurtrières dans plusieurs régions contre les forces de défense et de sécurité burkinabè mais aussi contre les populations civiles.

Les dernières attaques remontent à la nuit du 31 décembre à Djibo (Sahel) où le commandant de la brigade de gendarmerie a été tué et à Guiendbila ( Centre-nord) où deux militaires sont tombés.
Il faut souligner que les attaques ont occasionné d’importants mouvements de population. Selon les informations du CONASUR à la fin 2019, on enregistrait près de 600 mille personnes déplacées internes.

La rédaction 

infowakat.net 

Related posts

Leave a Comment