Sommet de Pau : l’Union Européenne dit prendre acte des conclusions

Le Conseil des ministres des affaires étrangères de l’Union Européenne dit prendre acte aux conclusions du Sommet de Pau qui a réuni le 13 janvier 2020, le président français Emmanuel Macron et ses homologues du G5 Sahel.

Les ministres et le Haut-Représentant aux affaires étrangères de l’Union Européenne, Joseph Borrel, ont clairement annoncés la nécessité pour l’Union de voir son soutien s’améliorer de façon décisive.

Les ministres des affaires étrangères de l’Union Européenne ont sollicités auprès du Haut-représentant une « intervention encore plus forte de l’Union Européenne dans ce nouveau processus».

Pour Jean-Yves le Drian, les ministres ont déclaré vouloir adopter les quatre piliers qui sous-tendent la stratégie de la « coalition pour le Sahel ». Il s’agit du renforcement de l’action contre le terrorisme, du renforcement des capacités de sécurité des pays du G5 Sahel, du renforcement de la présence de l’Etat dans ces pays et de l’aide au développement dans le cadre de l’alliance Sahel.

Jean Asselborn, le ministre du Luxembourg, a annoncé le caractère prioritaire de la région pour son pays et l’envoi de renforts militaires à la mission de formation EUTM-Mali. Et à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).

A la fin de ce sommet, les Chefs d’Etat du G5 Sahel ont émis le souhait de poursuivre l’engagement militaire de la France au Sahel. Ils ont également plaidé pour un renforcement de la présence internationale à leurs côtés.

Nafissatou Vebama

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment