Société générale Burkina Faso : 150 milliards de francs CFA pour accompagner les petites et moyennes entreprises

La Société générale Burkina Faso (SGBF) a procédé, le jeudi 31 janvier 2019 à son siège sis au quartier Gounghin de Ouagadougou, à l’inauguration d’une maison pour l’accompagnement et le financement des Petites et moyennes entreprises (PME) dénommée « Maison de la PME ».

La Maison de la PME inaugurée ce jour jeudi 31 janvier 2019 est spécialisée dans l’approche suivi-conseil-financement pour tout type de PME opérant au Burkina Faso. Pour les promoteurs et leurs partenaires, les PME occupent plus de 80% du tissu économique national mais font face à la difficulté de trouver des conseils et des financements adéquats, surtout pour celles opérant dans l’informel.

La Maison de la PME, en partenariat avec les structures spécialisées dans l’accompagnement des PME parmi lesquelles la Maison de l’entreprise du Burkina Faso et l’Agence de financement et de promotion des PME (AFP-PME), à travers une approche globale, propose une gamme de solutions et d’accompagnement pour répondre avec efficacité à la diversité des besoins des PME aux différents stades de leur développement.

Le directeur général de la SGBF, Harold Coffi, a annoncé la mise à la disposition des PME de 150 milliards de F CFA pour les cinq années à venir, soit environ 80 millions de F CFA par jour et invite tout porteur de projet à utiliser les services de la SGBF pour se faire accompagner dans la mise en œuvre. La banque est ouverte à toute personne souhaitant créer ou développer son entreprise ainsi qu’à toutes les PME existantes, clientes ou non de la SGBF, bancarisées ou non.

En termes clairs, elle propose aux entreprises (formelles ou non), une approche autour d’une plateforme d’accompagnement et de financement avec un mécanisme de centralisation des services non-financiers et financiers offerts par des partenaires spécialisés, tant étatiques que privés, locaux qu’internationaux. Parmi ces partenaires, il y a Proparco, Baobab Burkina, BOAD, BPI France et bien d’autres structures d’accompagnement des PME, surtout la Maison de l’entreprise et l’AFP-PME.

Elle vise, selon le directeur général de la SGBF, Harold Coffi, à contribuer significativement au développement du Burkina Faso et aux conditions de vie de sa population, en participant à l’éducation des promoteurs d’entreprises de petite et moyenne tailles et en finançant leurs projets.

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, présent à la cérémonie, a souligné que « cela répond aux objectifs du PNDES en son axe 3 qui vise la transformation structurelle de l’économie burkinabè à travers un meilleur accès aux financements et un développement des structures d’appui aux PME, afin d’atteindre un taux de transformation des produits locaux de 25% à l’horizon 2020 ».

Il a salué l’initiative et invité les promoteurs de projets à utiliser massivement les services proposés par la Maison de la PME de la SGBF, afin d’amener la société à réviser la somme des 150 milliards de F CFA prévue pour les cinq ans, deux ans après le lancement de la maison, en captant plus de 150 millions de F CFA par jour.

Etienne Lankoandé (stagiaire)
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment