SITUATION SÉCURITAIRE: PLUS DE 17 MILLES DÉPLACÉS DANS LE SOUM (CICR)

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dans un communiqué s’inqiète de la situation sécuritaire du Burkina. Avec les volontaires de la Croix-Rouge burkinabè, ils ont procédé ce 28 mai à une distribution de vivres au bénéfice de 17 400 personnes, en situation alimentaire difficile dans la  province du Soum. 

Dès l’entame de l’année 2019, la province du Soum est confrontée à une récrudescence des violences armées. Ce qui a conduit ces milliers personnes à quitter des communes telles que « Diguel, Nassoumbou et Koutougou, pour se réfugier dans la ville de Djibo ».

Ces populations ayant « abandonné leurs moyens d’existence (…) ont d’importants besoins humanitaires, surtout en ce début de période de soudure où la nourriture vient à manquer ». Et selon Tuo Doféré, responsable des activités de sécurité économique du CICR au Burkina Faso « les femmes enceintes, les mères allaitantes et les enfants de moins de cinq ans sont particulièrement exposés à la malnutrition ».

Ces 17 400 personnes ont donc reçu « une ration alimentaire d’un mois composée de mil, de riz, de haricots, d’huile, de sucre et de sel » ainsi que le farine pour la préparation de bouillie enrichie.

Deux nouvelles distributions alimentaires sont prévues à Djibo, pour les mêmes personnes, dans les deux mois à venir. Mais selon de LICR, « de nouveaux déplacements de personnes sont à craindre », au vue des violences qui vont malheureusement bon train.  Ainsi l’accès des humanitaires aux populations vulnérables risque d’être de pkus en plus  précaire.

La rédaction

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment