SIAO/Ouaga : Un gendarme agressé par un militaire

Djéliba a été le témoin privilégié d’une rixe entre un gendarme et un militaire. La scène s’est déroulée le samedi 29 juin dernier au niveau de la station Shell, située à un jet de pierre du siège du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO). En effet, un gendarme à bord de son véhicule de service a été accusé par un militaire d’avoir heurté son véhicule personnel. Suite aux discussions pour le moins houleuses, le militaire demanda au gendarme de décliner son identité. Ce que ce dernier fit en indiquant son grade… suivi de son nom.

Mais, cette présentation n’a pas pu calmer le militaire qui s’est jeté sur son vis-à-vis à qui il a assené des coups. Puis, il a trainé le gendarme dans la boue. S’étant aperçu que le gendarme en question était armé, le militaire a pris ses jambes à son coup suivi par sa copine abandonnant sur place son véhicule.

Aux badauds qui s’étaient ensuite réunis pour comprendre ce qui s’était passé, le gendarme affirmera qu’il a été accusé à tort par le militaire d’avoir heurté son véhicule. « Il m’a demandé de me présenter. Je me suis exécuté. Ensuite, je lui ai dit que s’il voulait un constat, on pouvait attendre ensemble. Sinon je lui ai suggéré de prendre mon numéro pour qu’il m’appelle après pour qu’on puisse gérer le problème. Mais, au lieu de cela, il s’est jeté sur moi et m’a porté main », a-t-il expliqué à Djéliba. Tout en sortant son arme, le gendarme a indiqué que son arme était chargée et qu’il aurait pu s’en servir. Mais, ayant fait preuve de sang-froid, il n’a pas réagi. Ceux des curieux qui se sont approchés du véhicule du militaire n’ont pas de trace ni d’éraflures qui auraient pu être causées par un accident. Djéliba qui avait d’autres obligations n’est pas resté jusqu’au bout de la nuit pour voir la suite de cette affaire.

Source: Le Quotidien

Related posts

Leave a Comment