Sénégal : débat inédit entre les candidats à la présidentielle… sans Macky Sall

Pour la première fois dans l’histoire électorale du Sénégal, les candidats d’une élection présidentielle se retrouveront sur un même plateau pour confronter les différents axes majeurs de leurs programmes de campagne. L’initiative partie des réseaux sociaux, prendra forme le jeudi 21 février en simultané sur une chaîne de télévision, une radio et un site internet. Mais ce sera sans le président sortant Macky Sall.

Jeudi 21 février, tous les regards au Sénégal seront probablement braqués sur la chaîne de télévision 2STV, la station FM IRadio et le site web Seneweb. El Hadji Issa Sall, Madické Niang, Ousmane Sonko et Idrissa Seck, tous candidats de l’opposition à la présidentielle, se feront face dans le cadre d’un débat qui sera transmis sur ces chaînes dans la soirée. Seul bémol, le président sortant Macky Sall a refusé d’y participer en dépit de la pression des internautes sénégalais sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux, c’est bien de là qu’a germé et s’est concrétisée l’idée de cette rencontre inédite au Sénégal. À l’origine, Awa Mbengue, une jeune Sénégalaise de 21 ans et étudiante à Science Po Paris depuis 2016. Le 8 janvier 2019, elle adresse directement un tweet au président sénégalais Macky Sall. “Bonjour votre Excellence monsieur Le Président @Macky Sall. Combien de RTs pour un débat entre vous et les autres candidats à la Présidence comme il se fait dans tout pays démocratique normal ?”, a-t-elle questionné.

Le succès du message, porté par le hashtag #SunuDebat, sur le réseau social est immédiat, jusqu‘à toucher El Hamidou Kassé, chargé de la communication de la présidence de la République. “La priorité du président est de dialoguer avec la population, pas avec les autres candidats (…) Un débat avec l’ensemble des candidats n’entre pas dans sa stratégie de campagne”, aurait évoqué M. Kassé dans un entretien avec l’initiatrice du hashtag, rapporté par Le Point Afrique. Une réponse sans équivoque pour refuser l’invitation du président Macky au débat.

Quant aux quatre autres candidats, ils ont seulement adoubé l’initiative sur Twitter, mais ont également envoyé un mail formel pour confirmer leur présence au débat. Pour Awa Mbengue, l’objectif est atteint, celui de montrer l’engouement des Sénégalais, particulièrement de la jeunesse, à la politique de leur pays.

http://fr.africanews.com/

Related posts

Leave a Comment