Sécurité : le gouvernement veut déménager le camp de réfugiés de Mentao

Seydou Sinka, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération  a annoncé ce mardi la volonté du gouvernement de déplacer le camp de réfugiés de Mentao situé dans les environs de Djibo,  dans la province du Soum, à Goudoubo vers Dori, dans la province du Séno. La nouvelle destination est selon Seydou Sinka, plus grande, « avec des mesures sécuritaires d’appoint ».

Cette volonté émane du fait que l’armée Burkinabè avait été accusée de violences sur les réfugiés dudit camp, par le haut conseil pour les réfugiés (HCR), en mai dernier, lors d’une opération antiterroriste.

Lire aussi : Heurts au camp des réfugiés de Mentao : le gouvernement s’engage à ouvrir une enquête

Selon Seydou Sinka, cette relocalisation s’effectuera avec l’accord des réfugiés et celui des hôtes concernés.

Le Burkina Faso compte depuis 2015, plus de 950 milles déplacés internes du fait du terrorisme, et accueille environ 20 900 réfugiés, principalement Maliens.

DK

Avec AIB

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment