Sécurité/ Embuscade sur l’axe Foubé-Barsalogho : Le convoi n’était pas celui de la Croix rouge

La croix rouge Burkinabè porte des précisions suite l’attaque du convoi par des terroristes le samedi 30 mai 2020. Dans le communiqué de presse, la Croix-Rouge précise qu’il ne s’agit pas de son convoi. par principe, les agents de la croix Rouge en mission humanitaire se déplacent toujours sans escorte armée.


C’est avec regret que la croix rouge Burkinabè a suivi la publication des certains commentaires dans la presse et sur les réseaux sociaux, informant qu’‹‹un convoi humanitaire de la Croix-Rouge est tombé dans une embuscade tendue sur l’axe Foubé-Barsalogho››, le samedi 30 mai 2020. Cette information est inexacte, car il ne s’agissait nullement d’un convoi de la Croix-Rouge.

Par ailleurs, la Croix-Rouge burkinabè vous remercie pour vos marques de compassion et de soutien, à l’annonce du décès de son collègue, monsieur Amidou ZIDNABA, au cours de cette embuscade. Comme mentionné plus haut, feu Monsieur ZIDNABA n’était pas dans une opération Croix-Rouge, ni dans un convoi organisé par la Croix-Rouge. Il a saisi l’opportunité du convoi pour rejoindre Ouagadougou via Barsalogho, pour des raisons familiales.

Aussi, la Croix rouge voudrait rappeler que , fidèle à sa mission de sauver des vies en temps de paix comme dans les situations de conflit, en toute impartialité et neutralité, elle n’a pas recours aux escortes armées pour ses activités humanitaires.

La Croix rouge réaffirme son attachement à ses principes fondamentaux d’humanité, d’impartialité et de neutralité pour porter assistance sans distinction à ceux qui sont dans le besoin. Ceci est d’autant plus fondamental aujourd’hui alors que des centaines de familles de toutes parts se voient affecter par une situation humanitaire douloureuse.

Croix rouge Burkinabè


Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment