Secteur minier : A compter d’aujourd’hui, la société civile du secteur minier lance un mot d’ordre

Lors d’une conférence publique tenue ce vendredi 24 mai 2019 à Ouagadougou, les organisations de la société civile du secteur minier, ont dénoncé le non respect de la loi du code minier burkinabè au niveau des entreprises minières, avant de lancer un mot d’ordre.

A compter d’aujourd’hui, selon la société civile :

– elle demande aux populations sur les sites miniers de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières, de quelque nature que ce soit;

– elle demande aux populations des sites miniers de refuser leurs terres aux sociétés minières;

– elle demande aux populations dont les villages sont prévus pour être levés pour d’autres sites, de refuser tout déplacement;

– elle invite les orpailleurs à suspendre toute collaboration avec les sociétés minières.

« Nous nous donnerons les moyens nécessaires pour qu’il en soit ainsi. Que ceux qui ont l’argent pour investir gardent leur argent, ceux qui ont les terres gardent leurs terres et le secteur minier sera ainsi bien gouverné », a lancé Jonas HIEN, directeur des programmes de l’Organisation non gouvernementale (ONG) ORCADE (Organisation pour le renforcement des capacités de développement).

Edition Faso Actu

Related posts

Leave a Comment