Se remettre avec votre ex endommage votre santé mentale prévient un médecin

Si vous êtes souvent pris de nostalgie, il peut vous arrivez de vouloir reprendre avec votre ex partenaire. Pourtant cette idée pourrait vous causer du tort car cette décision pourrait bien se révéler être mauvaise pour votre santé. Relayé par nos confrères du Time et basée sur une étude scientifique, cet article peut vous convaincre des points négatifs de se remettre avec son ex.

Le plus souvent, se remettre avec son ex est une erreur. S’il y a eu rupture, c’est que la fin de la relation est forcément motivée par des raisons plausibles et que vos caractères ne sont tout simplement pas compatibles. Si vous hésitez encore, cette étude vous convaincra d’un aspect primordial. Cette décision pourrait causer des dommages à votre santé. 

Il existe des couples qui tombent dans un engrenage toxique. Constamment dans une routine de rupture puis de reprise, ils se retrouvent prisonniers de ce système. Pourtant ce fonctionnement peut à la longue causer des troubles mentaux pour les membres de cette relation même si les reprises sont motivées par des sentiments ou l’envie de continuer à partager sa vie à deux.

Et c’est l’université du Missouri qui arrive à cette conclusion. Selon cette étude universitaire, rompre et reprendre avec son ex de manière continue peut être mauvais pour votre santé mentale.  L’un des membres de l’équipe de cette recherche l’approuve. Selon Dr Kale Monk, professeur assistant du développement humain et des sciences familiales de l’université, une routine de rupture avec le même partenaire peut être toxique. « Des partenaires qui rompent et reprennent constamment peuvent être impactés négativement par ce processus » a-t-elle déclaré.

Des risques de dépression et d’anxiété

Et pour cause, ce type de fonctionnement pourrait causer des troubles mentaux graves.  Sur la base d’une analyse constituée par un panel de 500 participants, les chercheurs sont arrivés à des conclusions prouvant cette thèse.  Sur l’échantillon des personnes interrogées, celles qui avaient des relations discontinues avec un partenaire étaient plus susceptibles de souffrir de troubles psychologiques tels que la dépression et l’anxiété. De quoi s’inquiéter et reconsidérer le fonctionnement relationnel qui pousse à avoir une routine de rupture/reprise continue avec son partenaire. 

Analyse de la relation

Suite à cette étude, Dr Kale Monk livre des conseils dans le cas où une personne serait piégée dans pareil processus. « Les résultats suggèrent que les personnes qui se retrouvent dans une routine de constante séparation et reprise avec leur partenaires analysent leur relation afin de déterminer le problème qui pousse à ce fonctionnement » a-t-il expliqué. Avant d’ajouter : «  Si les partenaires sont honnêtes sur la nature de la relation, ils peuvent prendre les dispositions nécessaires pour la maintenir ou rompre de manière définitive. Cela est vital pour préserver leur bien-être » 

Le spécialiste explique que ce qui peut nous amener à adopter une relation discontinue peut être l’obligation, l’habitude ou la peur de sortir de sa zone de confort. Auquel cas, ce ne sont pas des motifs qui constituent une relation saine et stable. Selon la recherche, la réconciliation peut être une résultante de la détresse liée à la rupture.  Kale Monk invite ceux qui sont concernés par un engrenage de reprise et de rupture à se poser des questions justes et pertinentes. « Cela peut être utile d’avoir une réelle conversation sur les problèmes qui mènent à la rupture, surtout s’ils sont amenés à réapparaitre. Cette discussion pourra aider les partenaires à comprendre ce qui a besoin d’être ajusté ou réparé » explique Dr Kale Monk. Pour pouvoir envisager une reprise définitive et durable entre les deux partenaires, suivre ces conseils est un choix judicieux afin de briser une dynamique qui pourrait à long terme conduire à de sérieux troubles mentaux.

Related posts

Leave a Comment