Santé : Quatre nouveaux neurochirurgiens formés au Burkina font leur sortie de promotion

Les premiers neurochirurgiens formés au Burkina Faso ont fait leur sortie de promotion dans l’après-midi de ce vendredi 7 février 2020, à Ouagadougou. Cette cérémonie de sortie de promotion s’est tenue en marge du 3e congrès de la Société burkinabè de neurochirurgie (SOBUC) qui a eu lieu les 6 et 7 février.

« Irthum Bernard », c’est le nom de baptême de cette première promotion de neurochirurgiens formés au Burkina Faso dont la sortie de promotion a eu lieu ce vendredi 7 février en présence du ministre de la Santé, Léonie C. Lougué. Un nom choisi en hommage au Pr Irthum Bernard, neurochirurgien français, qui a contribué à la formation de ces quatre nouveaux neurochirurgiens.

Le ministre de la Santé, qui a présidé la cérémonie, a remercié tous les professeurs qui ont participé à la formation de ces nouveaux neurochirurgiens qui permettront de renforcer le personnel médical en matière de neurochirurgie dans notre pays. Tout en félicitant les lauréats, elle les a rassurés de son accompagnement et de l’amélioration des équipements de neurochirurgie, parce que les problèmes de neurochirurgie sont des problèmes de santé publique. En effet, dit-elle, 90% des blessés des accidents sont des blessés de neurochirurgie et ces blessures sont handicapantes lorsqu’elles ne sont bien prises en charge.

Léonie Claudine Lougué félicite les lauréats et leur rassure de son accompagnement

Pour le représentant des lauréats, Abdoulaye Thiombiano, les cinq années de formation qui se sont déroulées au niveau national, sous-régional et international, ont permis de recevoir une formation de qualité. Et cette formation leur permettra de relever le défi auquel ils feront face sur le terrain, si toutefois ils ont l’accompagnement des premières autorités du pays. « Aujourd’hui, et plus que jamais, le Burkina Faso a besoin de la neurochirurgie, vu le nombre croissant des accidents et les malformations des enfants qui naissent », a déclaré Abdoulaye Thiombiano.

Les quatre nouveaux neurochirurgiens formés au Burkina prets à servir

Quant au représentant du parrain, il a tenu à féliciter les lauréats, tout en les exhortant à bien accomplir la mission qui leur est assignée pour le bien-être des populations. Et d’inviter également les autorités à mettre les moyens à leur disposition afin qu’ils puissent travailler dans les meilleures conditions.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment