Santé : La drépanocytose peut être maîtrisée si elle est diagnostiquée à temps

La drépanocytose est une maladie génétique de l’hémoglobine, une substance contenue dans les globules rouges, qui sert à transporter l’oxygène à travers le corps. Elle est une maladie génétique de transmission héréditaire se transmettant par les deux parents.

Il y a trois principaux signes de la drépanocytose. Elle se manifeste par une anémie, une sensibilité aux infections, et des crises douloureuses causées par une mauvaise circulation sanguine et par le manque d’oxygénation des tissus.

Selon docteur Eléonore Kafando, médecin hématologue, une étude parcellaire dans la ville de Ouagadougou montre que sur une population de nouveau né, sur 100 naissances, 1,75 % des bébés souffrent d’un syndrome de drépanocytaire majeure.

Il n’y a pas de traitement pour le drépanocytose, sauf un traitement symptomatique. Pour le médecin hématologue, si le diagnostic est fait précocement, à la naissance ou avant l’âge de trois mois, la qualité de vie du drépanocytaire peut être améliorée. <<C’est-à-dire que l’enfant va passer le cap des complications aiguës puisque, ce sont elles qui sont mortelles. Le suivi régulier va permettre que l’on dépiste les complications chroniques ainsi améliorer l’espérance de vie du patient>>, dit-elle

<<On a remarqué qu’au Burkina Faso, les diagnostics sont tardifs. Ce n’est qu’au stade de complications que le diagnostic est fait>>. L’accent doit être mis sur le diagnostic précoce avant trois mois.

Les axes de lutte contre la drépanocytose se situent sur la connaissance de la maladie, le mode de transmission, et les signes.

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment