Sanmatenga : le SG MPP et le préfet de Namissiguima derrière les barreaux

Le secrétaire général de la section provinciale Sanmatenga du MPP et le préfet du département de Namissigima ont été déposés à la maison d’arrêt et de correction de Kaya, appris infowakat.net auprès de sources concordantes.

Depuis mercredi 11 mars 2020, le préfet du département de Namissiguima est détenu à la Maison d’arrêt et de correction de Kaya, après son audition par un juge d’instruction.

Le SG de la section provinciale du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) parti au pouvoir, lui a été déposé aujourd’hui vendredi 13 mars 2020.

Il est reproché aux deux d’avoir fait du faux en écriture publique sur le PV de renouvellement des membres de la commission électorale communale indépendante en octobre passé.

Selon les renseignements obtenus, en début octobre comme dans les autres communes du Burkina, les membres de la Commission électorale communale ont été désignés. Il se trouve que le parti au pouvoir n’a pas été représenté dans ladite commission. Au lendemain, les manœuvres politiques souterraines du SG de la section provinciale du MPP ont abouti au remplacement d’un membre issu d’un autre parti politique par un représentant du MPP.

Puis, interviendra la prestation de serment des membres de la commission au tribunal de Kaya. Ce jour, la personne qui avait été désigné pour le compte d’un autre parti et qui a été remplacé à son insu, s’est présenté. Il y a été éconduit. Suite à sa plainte, une enquête a été ouverte. C’est donc à l’issue de l’enquête que le préfet de Namissiguia et le SG de la section provinciale du MPP Sanmatenga ont été auditionnés puis déposés à la maison d’arrêt.

Si l’on en croit les sources contactées par infowakat.net, d’autres personnes dans la chaîne administrative pourraient rejoindre le préfet en détention.

Aussi selon les mêmes sources , des hautes personnalités du pays sont entrain de travailler pour étouffer l’affaire.

Affaire à suivre

I.Nadia

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment