Sahel: le chef de AQMI a été tué au Mali

Le chef de la section Alquaida au Maghreb islamique a été tué par les forces françaises et leurs partenaires. L’annonce a été faite en fin de soirée de ce vendredi 5 juin 2020 par la ministre française des Armées Florence Parly.

<<Le 3 juin, les forces armées françaises, avec le soutien de leurs partenaires, ont neutralisé l’émir Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), Abdelmalek Droukdal et plusieurs de ses proches collaborateurs, lors d’une opération dans le nord du Mali.>> a indiqué la ministre française sur Twitter.

Elle a ensuite précisé que celui qui a été neutralisé par ses hommes était le commandant de <<l’ensemble des groupes qaïdistes d’Afrique du Nord et de la bande sahélienne, dont le JNIM, l’un des principaux groupes terroristes actifs au Sahel.>>.

Dans son thread, Florence Parly a également annoncé que que l’un des cadre du groupe État islamique au grand Sahara (EIGS) avait été capturé le 19 mai 2020.

AQMI et l’EIGS sont les deux principaux groupes terroristes actifs dans les pays de l’Afrique de l’ouest notamment au Burkina Faso, au Mali et au Niger.

La rédaction 

Infowakat.net 

Related posts

Leave a Comment