Royaume de Boussouma : Qui est le nouveau Dima ?

Intronisé le samedi 10 août 2019, Naaba Sigri, nouveau Dima de Boussouma, est le premier fils de feu Naaba Sonré. Ayant vécu loin de la cour royale, conformément à la tradition, il est peu connu dans le royaume. Qui est donc le nouveau Dima ?

Selon une source proche de la cour royale, Naaba Sigri, à l’état civil Karim Donald Ouédraogo, est le premier fils de feu Naaba Sonré et de la reine Mariam.
Né le 2 novembre 1974 à Boussouma, il a été intronisé 32e roi, le samedi 10 août à Kougr-Zougou.

Il a pris pour nom de règne « Naba Sigri (début d’hivernage, prospérité) », qui se décline comme suit : « Sigr guind bõna mènga » (celui qui refuse l’hivernage s’est fait un grand tort !) ; « Sigr boum boul’r kon ko’ n neer yé » (tout ce qui germe en début d’hivernage a toujours une beauté) ; « Ned sen nong sigri, biè pindin beol sigri, ned sen pa nong sigri biè pindin beol sigri, ti sigr ka vaalg yé » (celui qui refuse ou qui abhorre l’hivernage, qu’il se prépare car tôt ou tard la saison viendra).

Il a obtenu son baccalauréat série D au Collège protestant de Ouagadougou, en 2000, et son BTS/DUT en finances et comptabilité à l’Ecole supérieure de commerce et d’informatique de gestion (ESCO-IGES) à Ouagadougou, en 2002. En 2013, il poursuit ses études en Gestion comptable et financière des projets à Paris, en France.

En 2014 il obtient sa licence professionnelle en Science de gestion à l’Université Aube nouvelle et poursuit ses études en Gestion administrative et financière des projets et programmes à Casablanca, au Maroc. Il a aussi fait des études en clôture de comptes et élaboration d’états financiers des projets et programmes en 2015 à Lomé, au Togo. Il repart à Casablanca pour des études en procédures de décaissement des bailleurs de fonds, en 2017.

Au moment de son intronisation, il était en poste au Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT), à Ouagadougou.

En rappel, c’est le samedi 10 août 2019 que le collège des sages, réuni à Kougr-zougou, a porté son choix sur Karim Donald Ouédraogo pour succéder à son père, le Dima Sonré, qui a tiré sa révérence le mardi 30 juillet dernier. Le nouveau Dima doit d’abord se soumettre aux rites d’intronisation pendant 30 jours, avant de retrouver son palais. Agé de 45 ans, Naba Sigri prend le contrôle des douze cantons du royaume, au moment où le Burkina, et particulièrement la région du Centre-Nord, vit une situation sécuritaire préoccupante.

lefaso.net

Related posts

Leave a Comment