Report des éliminatoires de la CAN 2021 : L’international burkinabè Adama Guira salue l’initiative, depuis la Chine

L’international burkinabè Adama Guira, sociétaire de R&F Guangzhou, en première division chinoise, et actuellement prêté à un club du championnat de Hong Kong, a, dans un entretien qu’il a accordé à Lefaso.net, le lundi, 16 mars 2020, évoqué sa situation actuelle à Hong Kong et le report des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 à cause de la pandémie du coronavirus. Il a aussi adressé un message au peuple burkinabè.

L’ancien joueur du Racing club de Bobo (RCB) dit avoir disputé tous les matchs de la phase aller de son club. « Le championnat a été arrêté du fait de la pandémie du coronavirus, mais mon club n’était pas en Chine depuis le 19 janvier dernier, et aucune équipe n’est restée sur le territoire chinois quand la maladie a commencé sa propagation. Je suis présentement à Hong Kong avec mon équipe, où la situation est beaucoup mieux qu’en Chine », a laissé entendre le milieu des Etalons.

Il a poursuivi que depuis le début de l’épidémie, les gouvernants chinois et hongkongais ont pris des mesures nécessaires en confinant les gens, et personne ne pouvait sortir dans la rue sans masque. Après cela, a-t-il renchéri, il y a eu la décision d’interdire la présence des gens dans les rues pendant dix jours. « Tout était fermé et il fallait se faire livrer le repas à la maison. Les gens ont vraiment mis du sérieux dans les mesures prises ; et aujourd’hui, le résultat commence à se faire sentir », a-t-il expliqué.

Dès le début de la pandémie, il dit avoir reçu le soutien de ses coéquipiers de la sélection nationale, comme le capitaine Charles Kaboré, Alain Traoré, Issoufou Dayo, etc. « Ils ont cherché à savoir comment j’allais et l’évolution de la situation. Je les ai rassurés que j’allais bien et que tout se passait très bien », a précisé l’ancien joueur du RC Lens.

Par rapport au report des matchs des éliminatoires de la CAN 2021, le natif de Bobo-Dioulasso a estimé que la décision de la CAF est sage, car le problème du virus est très sérieux et il faut le prendre à bras-le-corps avec une très bonne prévention. Il a fondé l’espoir que cette pandémie sera vite éradiquée, afin que les compétions puissent reprendre.

Pour conclure, le joueur a invité le peuple burkinabè à ne pas prendre la pandémie à la légère et surtout à ne pas croire à tout ce qu’ils voient sur les réseaux sociaux. « Il faut vraiment respecter les consignes données par les autorités et être solidaires, mais de manière intelligente et disciplinée », conseille Adama Guira.

S. S.
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment