Report des élections au Nigeria : la note est salée !

Le report de la présidentielle et des législatives du 16 février dernier au Nigeria a bien un coût ; et il n’est pas négligeable. Un récent rapport de la Chambre de commerce et d’industrie du Nigeria évalue à 1,5 milliard de dollars les pertes pour l‘économie nigériane.

“Entre maintenant et la nouvelle date prévue, le rythme des activités économiques diminuera considérablement car il existe déjà un problème de confiance. Les partis politiques ont soulevé des problèmes concernant la confiance dans l’Inec (commission électorale), et d’autres parties prenantes ont soulevé des problèmes concernant la confiance dans cet organe. Quand vous avez une crise de confiance, cela affecte l‘économie”, a expliqué Muda Yusuf, le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Lagos.

Tous les pans de l‘économie sont atteints, particulièrement le secteur des transports. “Le secteur de l’aviation, par exemple, a connu une réduction drastique du trafic pour l’entrée et la sortie du pays. Le secteur maritime en raison de l’activité des cargaisons portuaires a considérablement diminué. Dans le secteur des services financiers, les activités ont également fortement chuté”, a ajouté M. Yusuf.

Des pertes préjudiciables pour un pays qui tente laborieusement de sortir de la conjoncture économique actuelle.

http://fr.africanews.com/

Related posts

Leave a Comment