Région des Hauts-Bassins : 53 441 élèves à la conquête du Certificat d’études primaires

Le haut-commissaire de la province du Houet, Lamine Soulama, a procédé au lancement de l’examen du CEP (Certificat d’études primaires) dans la région des Hauts-Bassins, mardi 14 juillet 2020, à l’école primaire publique Sarfalao A de Bobo-Dioulasso. Les autorités, en plus d’avoir encouragé les candidats, se sont réjouies de la tenue effective de l’examen malgré le Covid 19.

L’examen du CEP a débuté ce 14 juillet sur toute l’étendue du territoire national. Dans la région des Hauts-Bassins, c’est l’école primaire publique Sarfalao A de Bobo-Dioulasso qui a été choisie par les autorités pour le lancement des épreuves dans la région.

Ainsi, après avoir fait le tour des classes pour encourager les candidats, le haut-commissaire de la province du Houet, Lamine Soulama, a procédé à la vérification de la fermeture de l’enveloppe avant de procéder à son ouverture. Et la première épreuve, d’une durée d’une heure, est la rédaction. Dans le sujet, il a été demandé à chaque candidat de dire le métier qu’il souhaite exercer plus tard et d’en donner les raisons.

L’école primaire publique Sarfalao A.

Pour cette session 2019-2020, il y a au total 53 441 candidats pour la région des Hauts-Bassins. Les autorités se sont réjouies de la tenue effective de cet examen malgré les difficultés engendrées par le Covid, à savoir la fermeture des classes durant trois mois.

Yacouba Sanogo, directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle des Hauts-Bassins.

Selon Yacouba Sanogo, directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle des Hauts-Bassins, les filles sont au nombre de 28 412 et les garçons 25 029. Il y a donc, pour cette session 2019-2020, plus de filles que de garçons. Il souligne également que pour la dernière session, les candidats étaient au nombre de 48 731 ; ce qui donne un taux de croissance de 8,81% cette année. Le directeur régional a ajouté qu’à la reprise des cours, aucune classe n’est restée fermée. Aussi, il n’y a pas de déplacés internes parmi les candidats.

Lamine Soulama, haut-commissaire de la province du Houet.

Yacouba Sanogo a invité les candidats à rester calmes, à avoir confiance en eux-mêmes, car la confiance en soi est la première arme de succès. Tout en rendant grâce à Dieu, il a remercié les autorités coutumières, religieuses et politiques dont l’appui a permis de redémarrer les cours et de terminer l’année scolaire, car personne ne savait que le CEP allait pouvoir se tenir malgré des conditions difficiles.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment