Référentiel national de développement 2021-2025 : Six ministères en concertation

Les acteurs du Cadre sectoriel de dialogue « infrastructures de transport, de communication et d’habitat » ont tenu leur deuxième session ordinaire de l’année. Il s’agissait d’examiner les performances du premier semestre et de faire des formulations du futur référentiel national de développement 2021-2025. C’était ce vendredi 7 août 2020 à Ouagadougou.

Le cadre sectoriel de dialogue « infrastructures de transport, de communication et d’habitat » (CSD-ITCH) regroupe six ministères, à savoir les Infrastructures, les transports, de l’urbanisme, le développement de  l’économie numérique, de l’environnement et de la communication.

Cadre sectoriel de dialogue « infrastructures de transport, de communication et d’habitat »
Examen du rapport de performance du premier semestre de 2020

Le CSD-ITCH est l’organe d’animation du dispositif de suivi-évaluation de la mise en oeuvre du PNDES à travers la politique du secteur de planification. En outre, ce cadre donne l’opportunité d’échanger sur les progrès réalisés, sur les contraintes rencontrées et de proposer des solutions.  

Ce vendredi 7 août 2020 à Ouagadougou, les acteurs se sont réunis pour l’examen du rapport de performance du premier semestre de 2020.

Malgré le contexte difficile marqué par l’insécurité et le Covid-19, le président du CSD-ITCH, Eric Bougouma, a noté un bilan satisfaisant.

On retient, entre autres, la mise en service de la station de diffusion de Sebba, la construction de 385 logements, la réalisation des études de faisabilité de l’interconnexion ferroviaire entre le Burkina et le Ghana, et le déploiement de 681 Km de fibre optique.

Egalement, figurent l’achèvement des travaux de bitumage des routes de Manga-Zabré, Didyr-Toma-Tougan et la réalisation en cours de plus de 180 Km de voiries urbaines.

« C’est un premier semestre qui a connu la poursuite des efforts de mise en œuvre des efforts du président du Faso, malgré un contexte marqué par deux difficultés importantes. Cette maladie à coronavirus a stoppé l’élan de démarrage de certains projets dès le début du mois de mars », a précisé le président du CSD-ITCH.

Les acteurs du Cadre sectoriel de dialogue « infrastructures de transport, de communication et d’habitat »
Les acteurs du Cadre sectoriel de dialogue « infrastructures de transport, de communication et d’habitat »

Cependant, Eric Bougouma a indiqué que des projets importants vont continuer à être mis en œuvre dans le second semestre. Il s’agit, entre autres, de l’adoption du schéma directeur d’aménagement du grand Ouaga, du démarrage de la route Gounghin-Fada frontière du Niger.

Par ailleurs, cette rencontre a consisté aux consultations sectorielles pour la formulation du futur référentiel national de développement (RND) 2021-2025.

Jules César KABORE

Burkina 24  

Related posts

Leave a Comment