Rapport 2019 de la Cour des comptes : Un laisser-aller dans la gestion des deniers publics

Paiement de frais de missions sans pièces justificatives à des ministres du Commerce et agents dudit ministère, décaissements irréguliers de sommes d’argent, absence de plans de passation de marché validé, etc.

La Cour des comptes a mené un contrôle de fourmi sur l’organisation, le fonctionnement et la gestion administrative et financière de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina ainsi que quatre autres structures.

Le rapport public 2019 remis au président du Faso, lundi 18 janvier 2021, donne à réfléchir sur certaines pratiques dans l’administration burkinabè.

Dans cette vidéo nous vous proposons les constats et recommandations formulées à l’endroit de la Chambre de Commerce et d’Industrie et de la Loterie nationale burkinabè.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment