Radio Taanba de Fada : 25 ans au service de la Bonne nouvelle et de l’homme

La doyenne des radios confessionnelles au Burkina Faso, radio Taanba de Fada N’Gourma, a fêté son jubilé d’argent le samedi 23 février 2019 sous le thème : « Radio Taanba : 25 ans au service de l’évangélisation et du développement, défis et perspectives ». La cérémonie s’est tenue à la cathédrale de la cité de Yendabili.

C’est sous le thème « Radio Taanba : 25 ans au service de l’évangélisation et du développement, défis et perspectives » que la doyenne des radios confessionnelles au Burkina a célébré son jubilé d’argent à travers une cérémonie officielle dans l’après-midi du samedi 23 février 2019, au sein de ses locaux situés dans la cour de la cathédrale de Fada N’Gourma.

Une cérémonie qui a été marquée par des interventions, des prestations d’artistes, des témoignages, des discours, des remises d’attestations aux acteurs qui ont contribué au développement de la radio et la visite des locaux. Pour finir, le parrain de la cérémonie, Mathias Tankoano, président du Conseil supérieur de la communication (CSC), a signé le livre d’or. Dans son discours, il a noté que durant ses 25 années d’existence, la radio Taanba n’a jamais reçu une lettre d’interpellation du CSC, mais plutôt des lettres de félicitations.

Intervention du Monseigneur Jean Marie Untani Compaoré.

Monseigneur Jean-Marie Untaani Compaoré, évêque de Fada N’Gourma à l’ouverture de la radio, a apprécié le parcours du média qu’il a fondé : « Nous venions presque de procéder à l’acte final de la création de la radio Taanba, il y a de cela 25 ans [novembre 1993]. On m’a demandé quel était l’impact d’une radio sur la population. Je leur ai dit qu’en 16 ans, je n’ai ouvert aucune paroisse mais j’ai ouvert une station-radio, qui est la radio Taanba. Au finish, j’ai constaté que l’ouverture de cette radio correspondait à l’ouverture d’une paroisse, c’est-à-dire que l’impact a été énorme. Nous ne pensions pas que cette radio allait jouer le rôle qu’il a joué. En ouvrant une radio, nous pensions à la proclamation de la Bonne nouvelle [évangile], mais elle a contribué au développement de l’homme ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

lefaso.net

Related posts

Leave a Comment