Promotion des droits des enfants : L’artiste Smarty nommé ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF

L’Unicef, l’organisme Onusien de défense des droits des enfants a nommé ce vendredi 26 juin 2020 l’artiste Burkinabè Smarty ambassadeur de bonne volonté. Il aura pour objectif d’accompagner l’organisation pour toucher le public afin de susciter un intérêt sur les problématiques liées aux intérêts des enfants.

Une autre corde à l’arc de l’artiste musicien Burkinabè Smarty. L’UNICEF l’a nommé comme son nouvel ambassadeur de bonne volonté. Pour la représentante de l’organisation onusienne au Burkina Dr Anne Vincent, ce n’est pas un fait du hasard si le choix s’est porté sur lui. Pour elle, l’artiste a démontré un engagement. Il avait déjà collaboré avec l’organisation et a su s’approprier ses valeurs, ses messages. Anne Vincent a souligné que Smarty sait manier les mots et utiliser les formules percutantes.

Ils étaient nombreux à être témoins de la cérémonie officielle de nomination de Smarty

Elle a fait remarquer que plus d’un million d’enfants sont touchés par un retard de croissance. Ils sont vulnérables aux maladies, souffrent d’une baisse de leurs capacités intellectuelles, et d’un retard dans leur développement physique. A ces problèmes, s’ajoute les mariages précoces pour les filles. L’avènement du covid-19 également n’est pas non plus sans danger. L’artiste devra donc accompagner l’organisation pour toucher le public afin de susciter un intérêt sur les problématiques liées aux intérêts des enfants.

Cette responsabilité, l’artiste l’a reçue avec enthousiasme. Smarty a laissé entendre qu’il a toujours voulu être utile aux autres. Avec cette nomination, il dit être au sommet de l’utilité. Concrètement, sa mission, sera d’accompagner l’Unicef sur le terrain, éduquer et sensibiliser sur les droits des enfants, éveiller le sens de chaque personne pour qu’elle ait de bons égards sur les enfants. Il a invité les uns et les autres à s’engager pour construire ensemble un monde meilleur pour tous les enfants.

Smarty, le nouvel ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef

La cérémonie a connu la présence du ministre de la culture, des arts et du tourisme Abdoul Karim Sango. Il a tenu à féliciter l’artiste pour sa nomination. Pour Abdoul Karim Sango, la culture a un potentiel énorme de transformation positive de la société. Il est convaincu que les enfants sont l’avenir du monde. Donc, tout ce qui les concerne mérite l’attention de tous. Il a souhaité bon vent à l’artiste dans sa nouvelle mission. Ainsi, Smarty devient la première personnalité Burkinabè à être nommé à ce poste. Il rejoint plusieurs autres champions dans ce domaine, dans le monde.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment