Prix Idrissa Nassa pour l’innovation : « Wangnigni 229 » et « Agribox » sur le podium

La 6e édition du Salon des Banques et des Petites et moyennes entreprises (SBPME) de l’UEMOA a récompensé les lauréats le vendredi 26 février 2021 à Ouagadougou. Le Startup « Wangnigni 229 » du Béninois Enoch Ismaël Hounkpe, et « Agribox » de Tennin Nana Kouyaté, une Malienne, ont retenu l’attention des membres de jury. Les deux projets ont été récompensés chacun avec un chèque de 1 million F CFA des mains de Emanuel Sawadogo, Directeur de Coris Holding, représentant Idrissa Nassa Président directeur général du groupe Coris, donateur du prix. La cérémonie de remise de chèque a eu lieu au siège de Coris Holding sis à Ouaga 2000.

Le Salon de Banques et PME de l’UEMOA (SBPME) est une plateforme qui réunit les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et les partenaires, les institutions financières, les structures d’accompagnement. Créé en 2015 à Ouagadougou, le salon est un cadre de partage des solutions innovantes entre les PME/PMI de l’espace UEMOA. Le SBPME se tient annuellement de façon tournante entre les pays de l’UEMOA, et la 6è édition s’est tenue au Bénin du 5 au 8 novembre 2020.

« Pouvoir être compétitifs »

Ses principales activités sont entre autres, la caravane des PME, la journée thématique (panels-Ateliers), INNOVANTE PROJECT (Espace PME, présenter leur projet aux investisseurs et tisser des partenariats) Carrefour des PME, SME NETWORKING (Réseautage et promotions des sollutions innovantes et des meilleurs pratiques), PME AWARDS et enfin, l’organisation annuelle d’une soirée de clôture et de récompense des managers, structures d’accompagnement et de financement, partenaires.

C’est dans ce cadre que le Prix Idrissa Nassa pour l’Innovation est institué pour encourager et promouvoir les solutions innovantes des PME et Startups selon les critères de particularité, de solution, de la valeur ajoutée et l’accessibilité de la solution proposée. Et pour la 6e édition, ce sont les projets « Wangnigni 229 » du Béninois Enoch Ismaël Hounkpe, et de  « Agribox » de la Malienne Tennin Nana Kouyaté qui ont capté les attentions.

Le Béninois Enoch Ismaël Hounkpe, lauréat avec sa plateforme dénommée « Wangnigni », a indiqué que sa Startup est une surface d’achat et de distribution de produits locaux qui a pour mission de rendre publics et rendre disponibles les produits locaux aux consommateurs. Le concepteur de « Wangnigni 229 » a signifié que le prix reçu, vient lui donner le courage et l’engagement afin de poursuivre son combat.

Pour Youépéné Hermann Nagalo, promoteur de SBPME, le projet de Enoch Hounkpe s’est illustré par son caractère innovant et a retenu l’attention du jury. « Wangnigni 229, dans le contexte de la Covid-19 où les PME étaient confinées a développé une solution pour permettre de continuer leurs activités aussi bien à travers la téléphonie mobile, à travers le document physique et à travers l’internet, et cela a permis selon beaucoup de témoignages de plusieurs PME au Bénin, de pouvoir faire connaître leurs produits, mais aussi de comprendre que ces produits devraient être présentés de manière améliorée pour pouvoir être compétitifs », a-t-il fait savoir.

La jeunesse apporte son génie créateur

Le deuxième projet qui a retenu l’attention du jury du SBPME est « Agribox » de la Malienne Tenin Nana Kouyaté qui, malheureusement, n’a pas assisté à la cérémonie de remises des chèques. Son projet est adapté aux petits exploitants agricoles. Dans les villages où il n’y a pas de téléphonie mobile ou internet, il permet aux exploitants de pouvoir avoir accès à l’information et à la formation sur les traitements des semences, la plantation et l’entretien des herbes et bien d’autres à travers la télévision, a expliqué Youépéné Hermann Nagalo.

Pour Emmanuel Sawadogo, représentant de Idrissa Nassa, les deux Lauréats doivent servir d’exemple car, dit-il, « la jeunesse apporte son génie créateur, elle innove, elle sort des sentiers battus et elle permet également à l’Afrique de montrer son génie créateur et d’accompagner le développement ». Il a ensuite réitéré la disponibilité du Groupe Coris à soutenir les PME.

« Pour faire de l’Afrique le continent d’avenir sinon de devenir »

Pour Mariam Bargagné, la Directrice de partenariat et de développement de projet à l’Agence pour le financement et la promotion des PME, les PME ont du talent, chose qui justifie le prix de l’innovation qui mérite d’être accompagné. Elle a exprimé l’engagement de l’Agence pour le Financement et la promotion des PME aux côtés des PME pour « l’épanouissement des Petites et moyennes entreprises ».

« Nous interpellons les acteurs que c’est en soutenant les PME et en donnant leur contribution pour soutenir les PME que nous allons donner de l’espoir et permettre d’avoir un rêve pour les PME africaines. Donc nous allons travailler ensemble avec les PME pour faire de l’Afrique le continent d’avenir sinon de devenir », a conclu le promoteur Youépéné Hermann Nagalo.

Akim Ky (Stagiaire)

Burkina 24

Related posts

Leave a Comment