Présidentielle 2020 au Burkina : Une coalition d’indépendants déclare son soutien à Roch Kaboré

Une semaine après l’ouverture de la campagne, des candidats aux législatives, constitués au sein de la Coalition des indépendants du Burkina (CIB), ont, par une conférence de presse, ce vendredi 6 novembre 2020 à Ouagadougou, annoncé leur soutien au candidat sortant à la présidence du Faso, Roch Kaboré.

Dirigée par Ousséni Ouermi, qui fut (à l’en croire) un des responsables à la sécurité du candidat Roch Kaboré à la présidentielle de 2015, la Coalition des indépendants du Burkina (CIB) retient que le mandat en achèvement a engrangé des acquis, malgré les rudes épreuves auxquelles il s’est heurté.

Les responsables de la Coalition disent donc être confiants que dans les années à venir, si Roch Kaboré venait à être réélu, la préoccupation de l’insécurité sera réléguée au rang de souvenir.

Comme pour couper court à toutes suspicions, ils ont affirmé que le candidat Kaboré est au courant de l’existence de la CIB. Mieux, ils comptent prendre la parole aux côtés du candidat au cours des prochains meetings.

« Nous gardons l’espoir qu’il prendra toutes les dispositions, dès sa réélection à la tête du pays, pour garantir la sécurité aux Burkinabè et qu’il mettra en place un dispositif efficace de lutte contre les fléaux qui minent notre société comme la corruption, l’injustice, le chômage, etc. », émettent les porteurs de la faîtière.

Pour les dirigeants de la Coalition des indépendants du Burkina, les objectifs de cette démarche sont de défendre les intérêts communs ; assurer l’émancipation politique, économique et culturelle du peuple burkinabè ; conduire de façon victorieuse la lutte du peuple burkinabè pour l’instauration d’une société de paix, d’égalité et de fraternité.

A en croire le chargé de la communication, des affaires juridiques et du contentieux, N’Diaye Siritié Kardiatou, le point de convergence de la vingtaine de regroupements d’indépendants qui constituent la CIB, c’est la candidature de Roch Kaboré. En clair, pour les législatives, chaque regroupement d’indépendants ira à la conquête de députés, à l’image de « Sidwaya » dans la province du Bam et dont la tête de liste est Ousséni Ouermi.

Tout en s’inclinant devant la mémoire des victimes des attaques terroristes, les conférenciers ont souhaité des élections apaisées, libres, équitables et transparentes.

O.L
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment