Présidentielle 2020 au Burkina : Claude Tassembédo à la conquête des Cascades

C’est dans la région des Cascades, précisément dans la ville de Banfora, que le candidat indépendant, Claude Tassembédo, a décidé de lancer sa campagne électorale. Du représentant des jeunes à celle des femmes, les militants ont réitéré leur soutien au candidat pour une « victoire au soir des élections ».

Après une conférence de presse de présentation de son projet de société, dans la matinée du samedi 31 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso, le Dr Claude Tassembédo a animé un meeting le dimanche 1er novembre dans la cité du Paysan noir. Au cours de cette rencontre, le candidat a décliné son ambition pour le Burkina Faso à la population de Banfora.

Claude Tassembédo s’est présenté à la population comme le « candidat de la révolution politique ». Il promet de rompre avec le passé, de restaurer la grandeur et la dignité du Faso, en renouant avec les valeurs traditionnelles d’intégrité et de travail dans la discipline. Ainsi, il ambitionne de donner aux citoyens un moyen approprié de contrôle effectif de la gestion de l’Etat à travers des institutions consensuelles, participatives, solidaires des générations actuelles et futures qui assument pleinement leur destin individuel et collectif.

Face à l’électorat des Cascades, le candidat a déroulé son programme politique qu’il compte mettre en œuvre pour transformer le Burkina si, toutefois, le peuple lui place sa confiance. Etabli autour de plusieurs points, le programme politique de Claude Tassembédo se veut ambitieux car il touche la quasi-totalité des aspects fondamentaux de la vie sociale, économique et politique du pays.

Ainsi, de l’éducation à l’emploi des jeunes en passant par la sécurité, les logements sociaux, l’industrie, la santé, l’agriculture et bien d’autres, il dit pouvoir se donner les moyens pour transformer structurellement le pays au cours de son mandat présidentiel. Dans ses échanges avec les populations, le candidat n’a toutefois pas manqué de fustiger la gestion du pouvoir actuel. C’est pourquoi, il a invité ses militants et sympathisants à voter massivement le 22 novembre prochain, afin que le changement puisse venir de leur choix.[

Romuald Dofini
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment