Première réaction de la France suite au coup d’Etat en Guinée

Paris a réagi, dimanche soir, aux évènements qui se sont déroulés au cours de la journée en Guinée. Lesquels ont conduit à l’arrestation du président Alpha Condé et l’annonce de la mise en place d’un Comité national du rassemblement et du développement (CNRD).

« La France se joint à l’appel de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour condamner la tentative de prise de pouvoir par la force survenue le 5 septembre, demander le retour à l’ordre constitutionnel et appeler à la libération immédiate et sans condition du Président Condé », indique une note du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères publiée sur son site web. « La France est en contact étroit avec ses partenaires africains et internationaux », ajoute le Quai d’Orsay.

Pour l’instant, aucune réaction du président Emmanuel Macron n’est à signaler. Ce dernier, en novembre 2020, suite à la réélection d’Alpha Condé le mois précédent pour un troisième mandat, n’avait pas caché son indignation suite à l’organisation d’« un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir .

Related posts

Leave a Comment