Politique : « Nous regrettons le cafouillage qui a marqué l’organisation matérielle de ces élections », foi de Aboubacar Sanou du CDP

Le congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) était devant la presse ce 30 novembre 2020 au siège dudit parti à Ouagadougou. De façon succincte, le secrétaire à l’organisation du CDP, Aboubacar Sanou est revenu sur les lignes qui ont été abordées au cours de l’entrevue avec les hommes de médias. Ce fut l’occasion pour lui d’annoncer les décisions prises par son parti politique avant d’évoquer les instructions qui ont été données aux différents candidats pour affronter les élections municipales en vue de parler d’une même voix en cas de fraude. Voici l’essentiel de son message ci-dessous :

« La conférence de presse fait suite à une réunion du bureau exécutif national tenu le 29 novembre dernier et qui a mandaté la direction nationale de la campagne de rendre compte des décisions prises par le parti. Il s’agit entre autre de l’abandon de la procédure que le parti voulait enclencher en ce qui concerne les présidentielles.

Les instructions ont été données aux différents candidats pour les municipales de pouvoir saisir les instances compétentes et en ce qui concerne leurs circonscriptions électorales au cas où ils auront constaté des irrégularités.

Nous regrettons le cafouillage qui a marqué l’organisation matérielle des élections de cette année. Nous déplorons le fait que, près de 30 ans, et après des dizaines de scrutins que la CENI soit toujours à ce stade de tâtonnement dans l’organisation des élections.

La CENI a montré certaines insuffisances et nous avons vraiment déplorer cela. Nous avons demandé à tous les acteurs de la CENI d’en tirer toutes les conclusions et conséquences », a martelé Aboubacar Sanou.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment