Politique : «C’est notre tour de montrer aux Burkinabè ce qu’on sait faire» dixit Zéphirin Diabré

Le leader de l’opposition burkinabè Zéphirin Diabré a demandé samedi, à ses militants du Sud-ouest, de voter pour son parti en 2020, car d’après lui, la gestion du camp présidentiel est chaotique.

Le président de l’Union pour le progrès et changement (UPC) Zéphirin Diabré poursuit sa tournée auprès des structures déconcentrées de son parti, à travers le Burkina Faso.

Le samedi 02 mars 2019, il a fait escale à Gaoua, chef lieu de la région du Sud-ouest.
Après l’hymne du parti et une minute de silence en l’honneur de tous les Burkinabé qui sont tombés sous les balles assassines des terroristes, Zéphirin Diabré s’est adressé à son public.

Il a analysé la situation nationale et les stratégies de combat à adopter pour les échéances électorales de 2020.

M. Diabré a laissé entendre qu’en trois ans gestion, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et ses alliés ont eu la prouesse de pousser le Burkina Faso vers le chaos.

A l’en croire, les secteurs de la gouvernance, de la gestion financière, de l’éducation, de la lutte contre la corruption et de la lutte contre l’insécurité, ne se sont jamais mal portés depuis l’indépendance en 1960.

«Cette situation pour nous UPC, en tant que première force de l’opposition et force motrice de l’insurrection (octobre 2014), entraîne aujourd’hui des responsabilités importantes», a-t-il indiqué.

Par ailleurs Zéphirin Diabré a confié que seul l’UPC propose une voie permettant aux Burkinabè de se réconcilier et d’avoir un avenir radieux.

De ce fait, il a invité le peuple à faire confiance à son parti en lui confiant la magistrature suprême pour l’échéance électorale prochaine.
Agence d’information du Burkina
ey/ata

Related posts

Leave a Comment