Pédiatrie Charles-de-Gaulle : Du matériel de soins pour la prise en charge des grands brûlés

La Fondation Mérieux de France a fait un don de matériel de soins aux grands brûlés du Centre hospitalier pédiatrique Charles-de-Gaulle. La cérémonie de remise officielle de ce don a eu lieu ce mardi 4 février 2020 dans les locaux de ladite structure, en présence du secrétaire général du ministère de la Santé, Wilfrid Ouédraogo.

Face au nombre croissant de grands brûlés du Centre hospitalier pédiatrique universitaire Charles-de-Gaulle (CHUP-CDG), les premiers responsables de la structure avaient tiré la sonnette d’alarme sur les conditions difficiles de leur prise en charge. Et ce cri de cœur a été entendu à plus de 3 000 kilomètres du pays, en France, par la Fondation Mérieux. Une fondation familiale qui s’est donné pour mission de contribuer à la santé mondiale par le renforcement des capacités locales des pays en développement pour réduire l’impact des maladies infectieuses sur les populations vulnérables.

C’est ainsi qu’elle a décidé de faire parler son cœur à l’endroit des enfants brûlés de la pédiatrie Charles-de-Gaulle à travers un don de matériel de soins d’une valeur de plus de 10 millions de F CFA. Et même si les besoins sont immenses, ce don pourra aider à prendre en charge un tant soit peu les grands brûlés du centre hospitalier, a souligné le secrétaire général du ministère de la santé, Wilfrid Ouédraogo.

Une vue du don de la fondation Mérieux

La directrice générale de la pédiatrie, Priscille Kaboret, prenant la parole, a témoigné sa reconnaissance à la fondation pour cet engagement et pour les futurs partenariats qu’ils entretiendront.

Ce don pour la prise en charge des grands brûlés s’inscrit, selon le directeur des opérations de la fondation, Pascal Vincelot, dans la mission de la Fondation Mérieux qui a déjà 52 ans et qui s’est donné pour mission de contribuer à la santé mondiale par le renforcement des capacités locales des pays en développement et surtout celles des communautés qui soutiennent les enfants.

Malgré le soulagement qu’apporte ce don, il faut souligner que d’autres défis restent encore à relever au Centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles-de-Gaulle. C’est du moins ce qu’a fait savoir le représentant du service de la pédiatrie, Dr Issa Ouédraogo. Et cette cérémonie a été l’occasion pour lui d’égrener ces doléances au secrétaire général du ministère de la Santé.

Remise symbolique du don de la fondation Mérieux au SG du ministère de la santé

« Comme l’ont si bien dit mes prédécesseurs, cet hôpital n’a pas été fait pour recevoir les brûlés, et (…) il est important qu’on ait un centre pour la prise en charge des grands brûlés. Cela est nécessaire, parce que ce sont les enfants qui sont les plus touchés par cette pathologie car sur 100 cas, il y a au moins 80 à 85% d’enfants ; ils occupent plus de 50% des lits d’hospitalisation. Et c’est la création d’un centre qui est la solution », a plaidé Dr Issa Ouédraogo.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment