Passoré : le tournoi Yelkouni parrainé par Eddie Komboigo a livré son verdict.

La finale du tournoi Yelkouni a connu son épilogue le samedi 05 septembre 2020 à Yako(Passoré). Parrainé par le candidat du CDP, Eddie Komboigo, ce tournoi de football maracana a vu l’équipe des Etincelles FC s’imposer sur celle de l’Atletico Mineiro.

Le tournoi Yelkouni est une véritable attraction dans la commune de Yako. Au-delà de l’aspect sportif, il constitue un cadre de rencontres pour les ressortissants de cette province du Nord du Pays. Deuxième du genre, l’édition de 2020 n’a pas dérogé à la règle. C’est en effet une foule en liesse qui a tenu à assister à la finale du tournoi. Il est vrai que cette deuxième édition s’est tenue dans des circonstances particulières et a connu un parrain des plus prestigieux. Il s’agit rien de moins que du président et candidat du CDP, Eddie Komboigo originaire de cette province, son fief. Ce qui a suscité un engouement particulier pour la finale tout en lui conférant une saveur et une dimension toutes particulières comme l’on pouvait s’y attendre. Comme à son habitude quand il se rend dans une localité donnée à travers le pays, le parrain et candidat Eddie Komboigo accompagné d’une forte délégation n’a pas omis d’effectuer au préalable des visites de courtoisie aux différentes notabilités coutumières. Ont ainsi reçu sa visite, le chef de Nassa à Douré, le Naaba Komo, le Rassamb-Naaba, le Poé Naaba et le Naaba Guiguemdé de Yako. L’occasion a aussi été mise à profit pour installer les Secrétaires Généraux(SG) des sous-sections du Congrès pour la Démocratie et le Progrès(CDP) dans le Passoré. Le candidat y a ainsi décliner sa vision de la politique : « Le pouvoir d’Etat n’est pas une sinécure. On y vient pas jouir. C’est une lourde responsabilité ». Après avoir reçu les conseils et bénédictions d’usage, le candidat a pris la direction du terrain devant abriter la rencontre où il a été accueilli en grande pompe, dans une ambiance survoltée. « CDP Victoire » « Eddie Kosyam » ont été scandés à tout rompre par la foule qui s’est massée tout au long du trajet menant au terrain. Le match a été âprement mais sainement disputé entre les deux équipes finalistes. D’autant qu’il s’est agi pour chaque joueur de s’illustrer par son talent devant ce prestigieux ainé qu’est Eddie Komboigo.

Message de cohésion

A la fin, c’est tout de même les visages des joueurs et des supporters de l’équipe de Etincelles FC qui ont rayonné de joie au détriment de ceux de l’Atlético Mineiro. Qu’à cela ne tienne, « Il n’y a ni de vainqueur ni de vaincu » estime le parrain. C’est pourquoi chacune des équipes s’est vue récompenser de la somme de 150 000 francs. En plus de cette somme, Etincelles FC repart avec le trophée et un jeu de maillots. Quant au parrain, il a surtout mis l’accent sur l’esprit du tournoi qui est de renforcer la cohésion entre les jeunes de la province du Passoré : « Je vous demande de demeurer unis quelles qu’en soient les circonstances. Aucune cause ne devrait vous diviser» conseille-t-il.

Burkina Online

Related posts

Leave a Comment