Ouagadougou: Le fou mystérieux qui parlait de djihadisme

En venant au service dans la matinée du mardi 30 juillet 2019, Kantigui a constaté la présence d’un fou « bizarre » au feu tricolore entre la BCEAO, la Place de la Nation et Ecobank. En effet, alors qu’il était arrêté au feu avec les autres usagers de la route, Kantigui a été surpris par ce fou qui s’est mis à crier : « Issaka, c’est moi qui ai dit que je suis djihadiste, mais je ne suis plus djihadiste. Viens m’arrêter pour aller me livrer». C’est tout ébahi que Kantigui a écouté ce fou qui répétait cette phrase avant de prendre la fuite vers le rond-point des Cinéastes. En cette période d’insécurité ambiante, Kantigui n’a pu s’empêcher de penser à un vrai djihadiste qui a dû «péter» les plombs.

Sidwaya

Related posts

Leave a Comment