Ouagadougou : La mairie réfléchit à la réouverture des marchés

La mairie de Ouagadougou cherche les voies et moyens pour rouvrir les marchés et yaar de la commune fermés pour éviter la propagation de la maladie à coronavirus. Pour cela, un Comité technique a été mis en place à l’issue dune rencontre de concertation avec les acteurs de l’économie informelle et des associations de commerçants de ces marchés et Yaars, en vue de proposer des voies et moyens d’ouvrir ces infrastructures commerçantes tout en respectant les mesures barrières édictées par les autorités sanitaires.

Dans le cadre de la gestion de la crise du COVID-19, une réunion s’est tenue le mercredi 1 Avril 2020 à l’Hôtel de ville de Ouagadougou.

Ont pris part à cette concertation le Maire de la Commune de Ouagadougou, le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso, les Représentants du Patronat Burkinabè, le Président et les membres du Conseil National de l’Economie informelle, le président de l’union des associations des marchés et yaars de la province du Kadiogo, ainsi que les représentants des marchés de Rood Woko.

L’enjeu de cette réunion était de réfléchir autour de la problématique de l’accompagnement et du soutien à apporter aux commerçants affectés par les fermetures des marchés et yaars.

En conséquence, il a été décidé de la mise en place d’un comité technique chargé de faire des propositions de réouverture des marchés et yaars à la condition du strict respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement du Burkina Faso.
Ce comité composé des différentes structures précitées, des acteurs des services de santé et d’hygiène publique, des Forces de Défense et de Sécurité intérieures sont invités à proposer dans les meilleurs délais des approches et des solutions pérennes pour une réouverture saine et disciplinée des structures marchandes dans la commune de Ouagadougou.

Le marché de Rood Woko servira d’expérience pilote de mise en pratique des approches retenues.

Enfin, il a été demandé de centraliser à la mairie de Ouagadougou, l’ensemble des dons pour les commerçants particulièrement vulnérables des quarante marchés fermés du fait de la pandémie du Covid-19.

Dans ce cadre, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina, le Conseil National du Patronat du Burkina Faso, des opérateurs économiques ont annoncé des dons en produits vivriers, dès lors des mesures sont prises par les services techniques municipaux en accord avec les associations des commerçants des marchés et yaars pour la redistribution immédiate, équitable et transparente aux bénéficiaires identifiés.

Direction de la communication et des Relations Publiques
Mairie de Ouagadougou

Related posts

Leave a Comment