Ouagadougou : ces étudiants qui n’ont pas peur de donner de leur sang à des inconnus

La fédération des associations des étudiants venus de la Côte d’Ivoire a procédé les 11 et 12 juin 2020, à une collecte de poches de sang, au sein de l’université Joseph Ki-Zerbo, et ce, en prélude à la journée mondiale du donneur de sang. Une centaine de poches étaient attendue.

Mariétou Derra, la responsable de la promotion du don de sang au niveau du CNTS.

Les attentes sont nombreuses selon le coordonnateur de l’association, car le « liquide précieux » se fait rare du fait de la pandémie, et il compte sur la mobilisation des étudiants.

« Hier nous avons eu une trentaine de poches ; on est venu un peu tôt et les étudiants sont venus un peu tard donc nous n’avons pas pu atteindre les 50 poches. Nous avons aménagé notre programme aujourd’hui pour avoir les derniers qui tardent », a déclaré Mariétou Derra, la responsable de la promotion du don de sang au niveau du CNTS.

Djaratou Kinda, donneuse du jour, en est à sa première opération. « On constate maintenant que surtout à la pédiatrie, les enfants ont vraiment besoin de sang. Et sur les réseaux sociaux je vois des appels à venir donner du sang, c’est pour cela que j’ai décidé volontairement de donner mon sang ».

Le covid19 crève aussi les poches de sang

La situation du covid19 a aussi eu un impact sur la manière de travailler au centre de transfusion sanguine. En effet, selon Mariétou Derra, le CNTS a revu son organisation en matière de collecte.

Et le dispositif sur lace en est un exemple. « Vous voyez que nous n’avons pas assez de fauteuils ; on a limité le nombre de fauteuils pour respecter les mesures de distanciations. Aussi nous ne faisons pas plus de 50 poches comme prévision, raison pour laquelle nous avons divisé en deux jours pour ne pas prélever plus de 100 personnes par jours. Au niveau du questionnaire à l’entretien médical, nous avons ajouté des questions relatives à la pandémie et c’est en fonction des réponses que les donneurs nous donnent que nous décidons de les prélever », a-t-elle expliqué.

Alex SOME
Stagiaire
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment