Opération Otapuanu : Des soins gratuits pour les malades

L’armée burkinabè, à travers l’opération dénommée « Otapuanu », a offert gracieusement des soins, le mercredi 26 mars 2019, aux malades du Centre hospitalier régional de Fada N’Gourma.

Venue dans le cadre l’opération de sécurisation des régions de l’Est et du centre Est à Fada N’Gourma, dénommée « Otapuanu » et installée au Centre hospitalier régional de Fada N’Gourma, l’équipe médicale de l’armée a bien voulu ouvrir ses portes aux hommes de médias, le mercredi 26 mars dernier.

C’est une équipe multidisciplinaire composée de deux médecins orthopédistes traumatologues, d’un médecin réanimateur, d’un spécialiste en chirurgie viscérale et d’infirmiers spécialisés qui a offert gratuitement des soins aux malades. Au bloc opératoire, l’on a pu voir des patients qui ont été pris en charge. Rasmané Sawadogo, victime d’une fracture suite à un accident, a été opéré avec succès au genou. « Je suis très content, depuis l’intervention chirurgicale, je ne sens plus de douleur », a-t-il dit avant de traduire sa reconnaissance à ses bienfaiteurs. D’autres malades ayant bénéficié de ses soins ont également traduit leur reconnaissance à l’armée. « Nous sommes soulagés des différents maux que nous souffrions », ont-ils tous conclu.

Pour le médecin colonel-major Hamado Kafando, l’opération « Otapuanu », c’est aussi du social. Puis d’expliquer que certains patients ont été réticents du fait du contexte sécuritaire, jusqu’à ce qu’ils comprennent l’objectif de cette œuvre sociale qui rentre dans le cadre des initiatives civilo-militaires de l’opération « Otapuanu ».

Selon Lucien Gamba, directeur général du CHR de Fada N’Gourma, l’action médicale de l’armée a été salutaire. « Elle a permis de renforcer les capacités de prestation de notre hôpital.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment