Niger : Mohamed Bazoum prévoit des reformes éducatives

Le nouveau président nigérien a pris les rênes du pays. Ce 02 avril 2021, il a été investi en présence de nombreuses chefs d’Etat qui sont entre autres, les présidents du Faso, Roch Kaboré, le Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno et du Togo, Faure Gnassingbé.

Avant cette investiture, le président sortant Mahamadou Issoufou s’est adressé à la nation indiquant que l’élection du Président Bazoum constitue un pas important vers la modernisation politique malgré les contestations. Il n’a pas manqué de condamner le coup d’Etat perpétré et affirme qu’ils seront punis selon la loi.

En ce qui concerne son bilan, Mahamadou Issoufou s’en félicite après deux mandats de cinq ans. Il a engrangé des acquis et tiré la leçon selon laquelle la politique se fait autour des valeurs et non sur des bases identitaires.

Au cours de son investiture, Mohamed Bazoum promet de faire de l’éducation une priorité et reformer le système éducatif nigérien.

Il a prêté serment ce vendredi à Niamey en présence de 10 chefs d’Etats africains dont le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré et plusieurs autres délégations. Il compte promouvoir la bonne gouvernance et la réforme du système éducatif.

Pour ce qui est de la question de la sécurité dans le pays, le résident entrant déclare que le terrorisme est un vrai malheur pour le Niger. « Ses bases sont hors de notre territoire. Ceux qui en sont les chefs relèvent d’autres pays. Jamais aucun chef terroriste n’a fait cas de griefs contre notre État, encore moins formulé de revendications à sa direction. Dans la région de Diffa, Boko Haram a déstabilisé l’économie depuis janvier 2015 », a-t-il dit.

Ketsia WANE

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment