Musique au Burkina Faso : Basic Soul signe son retour avec « Tout va bien »

L’artiste burkinabè, Souleymane Ouédraogo, plus connu sous le nom “Basic Soul”,  a dédicacé ce samedi 03 avril 2021, son 8e Album dénommé « Tout va bien », à Ouagadougou. Cet album de 08 titres est un mélange de hits Hip Hop au rythme tradi-moderne et de nouvelles tendances musicales.

Après son dernier album sorti en janvier 2017, l’artiste burkinabè Souleymane Ouédraogo alias Basic Soul renvient avec son 8e album, dénommé « Tout va bien ». La dédicace de ce « joyau » a eu lieu, le samedi 03 avril 2021, à Ouagadougou.

Cet opus composé de 08 titres est un mélange de hits Hip Hop au rythme tradi-moderne qui connait aussi l’inclusion des nouvelles tendances musicales. Il est constitué de plusieurs messages destinés à faire prendre conscience  à la jeunesse. «  Le choix de mon titre ne veut pas dire réellement que tout va bien. Je l’ai choisi parce qu’il contient des messages de conscientisation, d’engagement, de mobilisation pour éveiller les conscients. C’est à partir de là que l’on pourra dire que tout va bien », a affirmé Basic Soul.

Selon l’artiste, son inspiration est née des faits quotidiens et des situations que vivent tous les Burkinabè. Il a ajouté que le joyau est aussi un « vibrant hommage » rendu aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS) de la nation.

Plusieurs personnes sont venues soutenir Basic Soul pour la dédicace de son album.

« L’artiste s’inspire de tout on peut dire. Particulièrement, cet album est inspiré des faits quotidiens, de ce que je lis  dans les journaux, de ce que je vois à la télé, sur Facebook, dans mon six mètres. Et cela m’a conduit à apporter ma contribution en appelant la jeunesse à la conscientisation, mais aussi en rendant un hommage aux FDS   », a-t-il dit.

Harouna Kaboré, ministre en charge du Commerce et de l’Artisanat, parrain de la cérémonie, a expliqué sa participation à cette sortie par le fait que le rap est un moyen efficace de motivation et de conscientisation de la jeunesse, chose que souhaite le Burkina Faso.  « Qui de mieux placé que ce doyen du rap pour le faire ? Je suis là pour lui apporter mon soutien dans ce sens », a-t-il déclaré.

Basic Soul est né en 1971. Il est le premier rappeur burkinabè à mettre un album sur le marché de disque au Burkina Faso. L’artiste a été découvert par son opus « Arrêt sur image », sorti en 1997. A la suite, il a sorti plusieurs autres albums et totalise  aujourd’hui 8 albums  sur le marché de disques.

Abdoul Gani BARRY (stagiaire)

Burkina 24

Related posts

Leave a Comment