Ministère des Ressources animales et halieutiques : Tegwendé Modeste Yerbanga officiellement installé dans ses nouvelles fonctions

Nommé le 10 janvier 2021 dans le gouvernement Dabiré II, Tegwendé Modeste Yerbanga a désormais à sa charge le ministère des Ressources animales et halieutiques. La cérémonie d’installation à eu lieu le vendredi 15 janvier 2021, en présence du secrétaire général du gouvernement.

A l’instar des autres ministères, le ministère des Ressources animales et halieutiques a accueilli son nouveau ministre en la personne de Tegwendé Modeste Yerbanga. Il a été installé dans ses nouvelles fonctions par le secrétaire général du gouvernement. Ce dernier n’a pas manqué de lui rappeler sa responsabilité qui est désormais de conduire avec succès l’un des secteurs stratégiques du pays.

Et cela, conformément à la vision du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré et du Premier ministre Christophe Dabiré, qui est de travailler à satisfaire les nombreuses attentes des populations. « Par conséquent, ils vous invitent à développer, dans votre domaine de compétence, des initiatives assez efficaces pour la mise en œuvre et le suivi de la politique nationale des ressources animales et halieutiques », a déclaré Stéphane Sanou, secrétaire général du gouvernement.

Des personnalités et des membres de la famille venus soutenir le nouveau ministre.

Travailler avec dévouement et détermination

Pour sa part, Tegwendé Modeste Yerbanga a remercié le chef de l’Etat et le Premier ministre pour la confiance placée en lui pour conduire la mise en œuvre et le suivi de la politique du gouvernement en matière d’élevage, de pêche et d’aquaculture. « Je mesure l’ampleur des responsabilités qui me sont confiées, et je compte les assumer avec dévouement et détermination », a-t-il laissé entendre.

Pour l’occasion, il a rendu hommage à ses prédécesseurs, en particulier Sommanogo Koutou, le ministre sortant, pour le travail abattu à la tête de ce secteur ministériel. Aussi, il s’est engagé à pérenniser les acquis dans l’exécution du programme du Président Kaboré, consigné dans le nouveau référentiel national de développement, en ses volets ressources animales et halieutiques. Conscient qu’il ne peut pas réussir cette mission seul, il a sollicité l’accompagnement du personnel et des partenaires du ministère.

Les deux ministres (entrant et sortant) en compagnie du secrétaire général du gouvernement.

Cet appel a été bien reçu par le ministre sortant Sommanogo Koutou, qui a marqué sa disponibilité à l’accompagner. A ses collaborateurs, il a traduit ses remerciements pour la mission accomplie durant les cinq années et a invité le nouveau ministre à une véritable collaboration, gage de résultats satisfaisants.

Judith SANOU
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment