Médias publics burkinabè : 3 heures d’arrêt de travail pour réclamer le passage à l’EPE

Les travailleurs des médias publics réunis au sein du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) protestent ce mercredi 12 juin 2019, contre la lenteur dans l’application du protocole d’accord signé le 29 décembre 2016 avec le gouvernement.

Ils sont des travailleurs des Editions Sidwaya, de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) et de la Radio nationale du Burkina, rassemblés en sit-in devant les locaux de la RTB ce 12 juin 2019. C’était de 8 h à 11 h. Ils entendent par-là interpeller le gouvernement suite à la lenteur qu’ils constatent dans l’application du protocole d’accord conclu le 29 décembre 2016.

Pis, la communication orale faite lors du conseil des ministres du 29 mai 2019 faisant état de la nécessité d’approfondir la réflexion sur le passage des médias publics au statut d’établissement public d’Etat (EPE) est jugée incompréhensible, selon le syndicat.

Arouna Ouena, membre du bureau du SYNATIC

En effet, après plus de deux années d’études et de réflexion sur le passage des médias publics au service d’Etat, le SYNATIC estime être à bout de patience. Pour lui, les études pour le passage des médias publics au statut d’établissement public d’Etat devaient être exécutées en deux mois. Et cela fait plus de deux années que la décision peine à être effective, a déploré un membre du bureau du SYNATIC, Arouna Ouéna.

Ainsi, le syndicat reproche au gouvernement la lenteur dans l’exécution de l’étude sur le passage au service d’Etat qui aurait duré plus de deux années. Surtout, il fustige la non-prise de décision devant acter cela après la transmission du rapport de l’étude. Il en arrive à la conclusion donc que n’est qu’une tentative du gouvernement pour gagner du temps

Aboubacar Sanfo, SG adjoint du SYNATIC

Le SYNATIC en veut pour preuve des propositions qui ont été faites par les cabinets et la commission mixte qui ont réalisé l’étude sur la transformation du statut. Cette commission mixte est composée d’une équipe des ministères de l‘Economie et des finances, du Commerce, de la Fonction publique, de la Communication.

Les agents des médias public pendant le sit-in

Suite à certaines allégations liant les effectifs des médias publics à la lenteur dans la décision d’application du protocole d’accord, le SYNATIC dément. Pour lui, aucune notification ne lui est parvenue citant cela comme obstacle à la mise en œuvre dudit protocole. « Au contraire, il estime qu’il y aura un manque de personnels au regard des nouvelles orientations que pourraient prendre les médias publics », a expliqué Arouna Ouena. Cela au regard des opportunités qu’offrirait le passage à l’EPE. Cela pourrait alléger les procédures au niveau de la comptabilité pour l’acquisition du matériel en vue d’être efficace, de l’avis d’un des membres du syndicat. Le sit-in se déroule les 12 et 13 juin 2019.
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment