Mali : l’imam Dicko lance un appel au calme après de nouvelles violences à Bamako

Dans la nuit de samedi à dimanche, les violences sont réparties de plus belleà Bamako principalement à Badalabougou le QG de l’imam Dicko. Au moins quatre civils y ont trouvé la mort. Bamako s’est réveillée ce dimanche matin défigurée à certains endroits.

Selon l’imam Dicko  » la lutte doit continuer mais sans violences. Je demande, encore une fois, à la jeunesse malienne de faire preuve de retenue et de calme, nous pouvons vraiment trouver et obtenir tout ce que nous cherchons dans la patience, dans les bonnes manières. Évitons toute sorte de violences ».

Fariska Barsan 

Infowakat.net 

Related posts

Leave a Comment