Mali : La transition riposte aux sanctions de la CEDEAO et l’UEMOA

Le gouvernement malien, en réponse aux sanctions économiques et financières de la CEDEAO et de l’UEMOA prises à son encontre, décide de fermer ses frontières terrestres et aériennes avec les pays de la CEDEAO.

Le pays suspend également ses transactions commerciales avec les pays de la CEDEAO et décide du gel des avoirs du Mali dans les banques centrales de la CEDEAO, le gel des avoirs de l’Etat malien et des entreprises publiques et parapubliques dans les banques commerciales des pays de la CEDEAO.

Tout en condamnant ces sanctions qu’il juge illégales, le gouvernement malien, dans un communiqué signé du ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, colonel Abdoulaye Maïga, dit regretter que des organisations sous régionales ouest-africaines se fassent « instrumentaliser par des puissances extra régionales au desseins inavoués ».

Lefaso.net



Related posts

Leave a Comment