Mali : la CEDEAO lèvera ses sanctions dès la nomination des responsables de la Transition

Les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à l’issue d’une rencontre à huis clos ont décidé, le 15 septembre 2020 à Accra (Ghana), de la levée des sanctions contre le Mali dès la nomination des responsables de la Transition.

Dans un communiqué la CEDEAO a réaffirmée la décision de nomination d’un Président de Transition civil et d’un premier ministre civil, en vue de conduire la Transition politique, qui ne devrait pas excéder 18 mois.

Toujours selon le communiqué les sanctions seront levées dès la nomination des responsables de la Transition et de l’envoi, à Bamako, d’une délégation conduite par l’ancien Président nigérian, Goodluck Jonathan, médiateur de la CEDEAO, pour faire le point de la mise en œuvre de leurs décisions.

En rappel, lors du 57è sommet ordinaire de la CEDEAO au Niger le 7 septembre dernier, l’organisation régionale avait donné à l’équipe militaire au pouvoir, jusqu’au 15 septembre pour céder le pouvoir à un gouvernement civil. Il s’agira donc pour les chefs d’Etat de l’institution de faire le point sur l’état d’avancement des concertations entre les acteurs maliens, et d’examiner les propositions pour la conduite de la Transition.

Fariska Barsan

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment