Mali: 95 morts dans l’attaque d’un village Dogon

Des hommes armés non identifiés ont attaqué hier  soir (Dimanche) le village Dogon de Sobanekou dans la commune rurale de Sangha dans le cercle de Bandiagara(Dans le centre du Mali). Le bilan fait état de 95 morts selon le ministère malien de la Défense. Le  23 mars dernier,  160 Peuls, six villageois dogons ont été tués dans deux attaques distinctes. 

Coups de feu, des cases brûlées, de très nombreux corps sur le sol. Un élu de la localité, contacté par RFI, raconte le désastre : « Avec les militaires, on a dénombré 81 corps calcinés. Tout est à moitié calciné dans ce village de 300 habitants. On a même des témoignages qui disent que ce sont les Peuls qui sont venus. Ils ont encerclé le village et ils ont commencé à tirer. Quand les gens sont arrivés dans leurs maisons, ils ont mis le feu. »

Depuis 2015, les violences se sont propagées du nord au centre du pays, voire parfois au sud. Elles se concentrent surtout dans le centre et se mêlent très souvent à des conflits intercommunautaires.

Ces flambées de violence ont culminé le 23 mars avec le massacre, à Ogossagou, près de la frontière burkinabè, de quelque 160 villageois peuls par des membres présumés de groupes de chasseurs dogons.

Le bilan est provisoire, la recherche des corps se poursuit. Le village abrite environ 300 personnes et pour le moment, à peine 50 ont répondu présentes.

Exclusif.net

Related posts

Leave a Comment