Lyon : « Il n’y a pas de sinistrose dans le vestiaire », déclare Bertrand Traoré

Alors que son équipe l’Olympique lyonnais s’apprête à affronter Toulouse ce mercredi 18 décembre 2019 en 8ème de finale de la coupe de la ligue, Bertrand Traoré a été invité à se présenter en conférence de presse d’avant match hier mardi 17 décembre. L’ailier burkinabè est revenu sur sa situation actuelle et l’état d’esprit du groupe lyonnais.

L’Olympique lyonnais traverse actuellement une période difficile liée notamment à une vague de blessures de joueurs clé tels que le capitaine de l’équipe Memphis Dépay qui sera indispensable durant toute la fin de la saison en cours. Face aux journalistes avant le match de 8ème de finale de la coupe de la ligue prévu ce jour à 17h45 contre Toulouse, l’ailier burkinabè a dû se surpasser pour défendre son équipe.

Lorsqu’un journaliste lui glissait « on ne sent pas de vitesse, est ce que physiquement vous êtes crevé ? », l’international burkinabè a répondu sans langue de bois.  « Je pense qu’on va essayer de faire la course ensemble, vous allez voir s’il n’y a pas de vitesse»,  a déclaré Bertrand Traoré, qui n’a visiblement pas aimé la question. « Vous avez cette impression mais nous, on met de la vitesse, on ne joue pas à deux à l’heure. C’est juste que la période est difficile, ça ne se passe pas bien, ça ne tourne pas rond. Il faut rester soudés et ça va aller », a poursuivi la star burkinabè.

Par ailleurs, Bertrand Traoré a tenu à rassurer les fans sur l’état d’esprit de ses coéquipiers et l’atmosphère au sein du vestiaire lyonnais. « Il n’y a pas de sinistrose dans le vestiaire. On est unis, tous ensemble. On s’est qualifiés en Champions League. C’est  quelque chose de positif. On se dit qu’il faut rester soudés », a ajouté Bertrand.

Pour finir, Bertrand Traoré s’est exprimé sur sa situation actuelle. Il faut noter que l’international burkinabè n’est pas très en vu cette saison. En effet, il a perdu sa place de titulaire au sein de l’effectif et n’est souvent pas convoqué par son coach Rudi Garcia. « Personnellement, j’ai confiance », a laissé entendre l’ailier burkinabè.

Burkina24

Related posts

Leave a Comment