Lynchage des agents du CCVA à Banlo/ Commune de Bouroum-Bouroum : Les députés du sud-ouest condamnent

Les députés de la région du Sud-ouest, dans une déclaration, ont condamné, le dimanche 29 août 2021, le lynchage des agents du CCVA. Ils se sont indignés également de la mort accidentelle de l’enfant.

« C’est avec tristesse et indignation que nous avons appris la mort accidentelle du jeune KAMBOU Sami Ambroise à Banlo et le lynchage à mort des 3 agents du CCVA (OUEDRAOGO Harouna, NABA Yentema Edmond et NARE Jacques).

Nous tenons à présenter nos sincères condoléances aux parents de toutes les victimes de ce drame. Par ailleurs, nous condamnons fermement ces actes ignobles, barbares et sauvages propres à des gens d’une autre époque. Ces actes sont condamnés par toutes les populations du Sud-ouest.

Dans toutes les sociétés, on rencontre malheureusement des gens insensés qui mettent à mal les valeurs et la renommée de leurs communautés et le vivre ensemble.

Aussi, nous les élus nationaux du Sud-ouest ne ménagerons aucun effort pour contribuer aux côtés des autorités administratives et des maires de la région, pour un changement fondamental des mentalités. Nul n’a le droit de se rendre justice dans un état de droit. Encore, toutes nos condoléances aux familles des disparus et la terre du Burkina leur soit légère. »

Related posts

Leave a Comment